Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Console : La Nec SuperGrafx
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Console : La Nec SuperGrafx - 16651 visites
Informations
Cote de rareté (87 votes / très fiable)
Difficile à trouver (Rare)


Très rare
 11,49 %
Rare
 66,67 %
Normal
 20,69 %
Commun
 0,00 %
Très commun
 1,15 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (29 votes / fiable)
Prix conseillé : 110 Euros.


30 E110 E180 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter
Consciente de l'avancée technologique de la Sega Megadrive, concurrente directe de la première PC-Engine, NEC décida d'améliorer susceptiblement son modèle et créa la SuperGrafx. Bien qu'entièrement compatible avec ses petites soeurs et héritant donc d'une ludothèque particulièrement riche, elle n'en possède pas moins des atouts la rendant éventuellement technologiquement supérieure à la Megadrive.
Si son processeur central restera définitivement le Hu6820A, un MOS 6502 8 bits modifié par Hudson Soft, la SuperGrafx améliore la structure matérielle de la PC-Engine originelle en ajoutant un second processeur vidéo, couplé à 64 Ko de RAM vidéo supplémentaires. Ceci permet à la SuperGrafx d'affficher une résolution plus importante de 320 x 244 points, le tout en 128 couleurs parmi 512 au lieu de 64, l'affichage simultané de 128 sprites(!) au lieu de 64 ainsi que deux scrollings indépendant câblés multidirectionnels .

Pour comprendre en quoi de tel changement peuvent affecter les jeux NEC, regardez simplement le boss de fin de premier niveau d'Aldynes et vous comprendrez ce que Animation veut dire : Hallucinant !. De même que dans 1941, on l'on ne sait plus où tirer tant il y a de gros sprites à l'écran !

Malheureusement, le nombre de jeux exploitant les capacités de la SuperGrafx se comptent sur les doigts d'une seule main ! Ce qui est nettement insuffisant, à moins que l'on soit un mordu de Ghouls and Ghosts ou de 1941 !

Pour :

  • La meilleure résolution graphique
  • Plus de puissance tout en restant 100 % compatible

    Contre :

  • Une esthétique contestable
  • Le manque d'innovation pour les caractéristiques sonores
  • Le peu de jeux dédiés


    Sélection :

  • Aldynes, 1941, Ghouls'n Ghosts


  • Dernière mise à jour le 13-07-2006.
    Rédacteurs :
    Philippe Dubois

    Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
    ConstructeurNec (Japon)
    MicroprocesseurHu6280 (8 bits) à 7.16 MHz
    Mémoire vive (RAM)128 Ko de mémoire vidéo (VRAM)
    Mémoire morte (ROM)Cartes de 64 Ko à 1 Mo
    Capacités graphiquesProcesseur graphique en 16 bits Hu6270 x 2
    Jusqu'à 320x244 points en 128 couleurs parmis 512
    128 sprites
    2 scrollings multidirectionnels indépendants
    + Hu6260 : Video Color Encoder (VCE)
    Capacités sonores6 voix PCM stéréo
    ManettesPads à deux boutons + Start + Select, idem que la PC Engine avec autofires
    InterfacesPort cartes Nec
    Prise pour paddle
    Sortie vidéo composite NTSC (RVB modèle Européen)
    Bus d'extension (8 sorties, 4 entrées)
    PériphériquesLecteur de CD-ROM (Interface Unit) moyennant une interface supplémentaire
    Un ensemble ludique complet comprenant un manche à balai, timer et calculatrice, pédaliers,etc. (SuperController), jamais sorti.
    JeuxJeux sur cartes et CDROMs
    Dimensions?
    Poids1.2 Kg
    Mise en vente 1990
    Prix2490 F. (environ 458 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)





    1 commentaires sur cette fiche
    SujetAuteur
     
    Correction des informations techniques jpc2004
    Le 12/07/2006 à 17:15:13.
     
     
    Chercher dans les collectionsPoster un message