Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Ordinateur portable : Le Ixo, Inc. TC 200
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Ordinateur portable : Le Ixo, Inc. TC 200 - 3835 visites
Cliquez pour agrandir !
Informations
Cote de rareté (4 votes / peu fiable)
Difficile à trouver (Rare)


Très rare
 50,00 %
Rare
 50,00 %
Normal
 0,00 %
Commun
 0,00 %
Très commun
 0,00 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (1 vote / peu fiable)
Prix conseillé : 60 Euros.


60 E
Votre prix (Euros) :Voter
Petite machine extrêmement compacte cet IXO Telecomputing System modèle TC 200 fait suite au TC 101 tout en lui restant très similaire, un concept très innovant de télécommunication inventé en 1982 par deux chercheurs américains, le couple Bob et Holly Doyle au sein de leur société, Macrocosmos, et qui avait eu l'insigne honneur de faire la couverture du prestigieux Byte Magazine en avril de la même année. La machine a été produite par IXO Inc., société basée à Culver City en Californie, créée pour la circonstance et en partenariat entre les Doyle et le géant U.S Mattel notamment.

    En fait il convient de ne pas franchement considérer stricto sensu cet appareil comme un authentique ordinateur, mais au contraire comme probablement le tout premier outil de communication et d'échange de messages via une ligne téléphonique, du moins en sa première version. Ca paraît anodin aujourd'hui à l'heure de l'omniprésence d'Internet mais en 82 une machine aussi compacte et puissante, si bien pensée, c'était fabuleux. Songez que vous aviez là un appareil capable de se connecter aux grandes bases comme The Source, Dow Jones ou Compuserve et bien d'autres, de gérer lui-même automatiquement les divers protocoles d'accès, possédant son propre modem intégré auto-dialer et full-duplex, et tout cela dans le creux de la main ...! Cela paraissait incroyable. Mieux encore, l'appareil pouvait aussi télécharger les protocoles des principaux serveurs (après maj par exemple) depuis le serveur central de la société IXO en simplifiant énormément le dialogue entre l'utilisateur et les services distants. Pour tous les autres serveurs l'utilisateur pouvait enregistrer manuellement les protocoles appropriés.

    Mais avant d'aller plus loin il y a une autre singularité plus technique qui mérite d'être signalée quant à cette machine, c'est le choix fait par ses concepteurs en matière de source d'alimentation, et probablement unique exemplaire en ce domaine. Beaucoup se souviennent ou ont déjà eu entre les mains le célèbre et antique Polaroïd, appareil photo a développement instantané. Ce boîtier se rechargeait avec des cassettes de 10 vues comportant également une batterie souple et très plate fournissant l'énergie pour le moteur de l'appareil photo et son flash. Et bien c'est ce même modèle de batterie Lithium 6v conçue par Polaroïd (connue sous le nom de Polapulse) qui est utilisée pour cet appareil.

    Mais ce n'est pas tout car il y a encore plus fort ... En effet l'appareil va jusqu'à utiliser la source de tension disponible sur la ligne téléphonique (lorsqu'il est en ligne seulement et dès la phase de numérotation) pour recharger sa batterie ! Il fallait y penser ...

Cliquez pour agrandir !

Cliquez pour agrandir !



    Comme on s'en doute l'appareil comporte son propre modem 300 bauds intégré (type Bell 103) et dispose d'une prise Tel à l'arrière. Ce modem gère aussi bien le mode Half-Duplex que le mode Full-Duplex. Il se connecte très facilement au réseau via un simple cordon téléphone (pas besoin de coupleur accoustique) et permet d'entrer en communication puis d'échanger des messages avec un serveur ou un autre appareil similaire. Ce modem supporte aussi les 2 modes de numérotation, DTMF et pulse. Tout est prévu, jusqu'à la possibilité de moduler la vitesse de communication et le défilement à l'écran, grâce aux 2 touches SLOW et FAST. De plus vos numéros d'appels préférés sont aussi conservés en mémoire. Quant à sécurité et la protection liée aux données échangées elle est assurée par un triple codage constituant une assez bonne barrière d'inviolabilité. Ce système fait appel à un algorithme complexe qui utilise 3 mots de passe, celui connu de l'utilisateur, celui lié à la machine (inconnu de l'utilisateur) et celui du serveur de données.

    En outre IXO a également prévu quelques périphériques pour sa machine :

1) Une Interface Accoustique , Model ref. AI 101
     Ce boîtier (à ne pas confondre avec un coupleur habituel, car sans modem) trouve sa raison d'être lorsque l'on veut utiliser le IXO dans un lieu où le téléphone est présent mais sans prise pour brancher le cordon, dans une cabine téléphonique par exemple. Cette extension d'environ 450g (avec piles) est alimentée par 4 piles AA de 1.5v

2) Une Interface RS-232C , Model ref. RS 101
     Ce boîtier alimenté par une pile 9v a été essentiellement prévu pour raccorder le IXO aux nombreuses imprimantes série qui étaient monnaie courante à l'époque (standart quasi disparu aujourd'hui au profit des imprimantes //). Alimentation par 4 piles AA de 1.5v et pour un poids total de 310g.

3) Une Interface Vidéo , Model ref. VI 101
     Ce boîtier permettait quant à lui de connecter le IXO sur un moniteur vidéo avec une résolution d'affichage de 16 lignes de 32 caractères en matrice 5x7 points. L'affichage était en caractères noirs sur fond vert. Elle était fourni avec un transfo d'alimentation externe et ne pesait que 230g..

4) Une Imprimante Thermique , Model ref. PR 101
     Cette petite imprimante type série (300 bauds) Dot Matrix offrait un débit de 40 car/sec et 20 colonnes en matrice 5x8 points. Elle pouvait imprimer aussi bien les majuscules que les minuscules et possédait 2 boutons (FAST et SLOW) pour ajuster la vitesse d'impression. Alimentée elle aussi par un transfo externe, elle ne pesait pas plus que 450g.

    Dernière petite remarque en ce qui concerne justement les connecteurs de l'appareil. Celui-ci n'est doté que de 2 prises à l'arrière (sans aucun label), avec à droite une fiche femelle RJ45 dont l'usage est évident et qui ne mérite pas qu'on s'y attarde davantage, et aussi une fiche femelle de type jack sur le côté gauche. C'est ici qu'une petite mise en garde s'impose car contrairement à ce que l'on pourrait s'imaginer cette prise ne sert pas à brancher une source d'alimentation externe (transfo secteur), et il est fortement déconseillé de le faire au risque d'endommager les circuits. En réalité cette prise constitue le port de sortie à utiliser pour raccorder les boîtiers optionnels listés ci-dessus.



Dernière mise à jour le 24-05-2015.
Rédacteurs :
Philippe Dubois
Chipset

Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
ConstructeurIxo, Inc. (Etats-Unis)
Microprocesseur? NEC
Mémoire vive (RAM)1 Ko (4 bits) type CMOS (alimentée)
Mémoire morte (ROM)?
Affichage texte1 ligne de 16 caractères
4 sympoles d'états
(On Line, On Hold, Lower Case, Low Battery)
Capacités graphiquesNéant
Capacités sonoresBeeper
Clavier61 touches - type calculette
InterfacesTel - RJ45
( sortie modem Asynchrone 300 bauds - codage sur 10 bits )
Port de communication avec les périphériques IXO
( type Jack 3.5mm )
PériphériquesInterface Accoustique , Model ref. AI 101
Interface RS-232C , Model ref. RS 101
Interface Vidéo , Model ref. VI 101
Imprimante Thermique , Model ref. PR 101
LogicielsSystème de communication en Rom et mises à jours disponibles via téléchargement depuis le serveur de la société (IXO ACCESS CENTER)
Dimensions185 x 105 x 35 mm
Poids445 g
Mise en vente 1984
Prix500 USD (environ 114 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)





 
Chercher dans les collectionsPoster un message