Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Communauté > Articles
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
L'abécédaire du geek
Par TME - Crée le 09/10/2009 - Dernière modification le 09/10/2009

A : Anime

Beaucoup de geeks aiment regarder ces dessins animés en provenance du Japon. A voir d'urgence : Chroniques de Lodoss, City Hunter, Nausicaä de la vallée du vent, Neon Genesis Evangelion, Lain, Love Hina, Ghost in the Shell: Stand Alone Complex, Mon Voisin Totoro, Ghost in the Shell et GTO.

Le site de référence : http://www.kawaiisland.com/


Z : Zelda

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, Zelda n'est pas le nom du héros, mais celui de la princesse qu'il doit sauver. A jouer absolument : The Legend of Zelda - A Link to the Past

Le site de référence : http://www.emunova.net/dossiers/zelda.htm


E : Émulateur

Un émulateur c'est un logiciel qui permet de faire fonctionner des programmes sur un ordinateur pour lequel ils n'ont pas été conçus. Exemple : Pour jouer à la version originale de Super Mario Bros sur son PC équipé de Windows, il est impératif d'avoir recours à un émulateur.

Les émulateurs à connaître : FreeDO (3DO), Steem (Atari ST), CaPriCe 32 (Amstrad CPC), MAME (Arcade), Oswan (Wonderswan), BlueMSX (Colecovision), WinUAE (Amiga), Vice (C64), Magic Engine (PC Engine), Nestopia (NES), Zsnes (Super NES), Kega Fusion (Master System et Megadrive) et Final Burn Alpha Shuffle (Neo Geo).

Pour les possesseurs de Macintosh : http://www.bannister.org/software/


R : Resto

Les geeks adorent se faire un resto jap de temps en temps avant de partir à l'assaut d'une salle de jeux d'arcade. Le point chaud : La rue Sainte Anne à Paris, près d'Opéra, c'est plein de bonnes adresses et il y a même une supérette dans laquelle on trouve de tout.


T : Tron

Sorti en 1982, Tron est un film produit par les studios Walt Disney et réalisé par Steven Lisberger qui utilise l'imagerie informatique de manière intensive afin de créer un monde virtuel complet. La phrase culte : « On the other side of the screen, it all looks so easy. » (prononcée par Kevin Flynn, le gentil programmeur qui se fait piller ses créations par Ed Dillinger, le méchant).


Y : YouTube

Aucun DVD frais sous la main, rien à la télé, pas envie d'aller au ciné ? Il reste YouTube, le site Internet qui regroupe des tonnes de vidéos sur tout et rien, de la bande-annonce du prochain Transformers au court métrage sympa en passant par le vidéo-blog d'ado qui raconte sa vie.

Les mot-clefs à essayer : supersonik, sidabitball, zxmaniak, suck my geek, jpop, qrio, aibo, nao, futureshorts


U : USB

L'Universal Serial Bus, c'est la prise qui permet de raccorder une imprimante, une souris, un clavier, un chauffe-tasse et tout un tas d'autres choses très intéressantes à un micro-ordinateur.

Le gadget qui tue : Le stylo USB qui fait lecteur MP3 1Go et tuner FM. On peut aussi écrire avec.

La recommandation du chef : Le FrogPad, un clavier USB utilisable à une main.


I : iPhone

On peut raconter ce qu'on veut, Apple a vraiment réussi un coup exceptionnel avec son téléphone. L'iPhone est venu siffler la fin de la récré dans le domaine de la téléphonie mobile et, comme pour l'iPod, la concurrence a beau faire tourner le photocopieur, rien ne vaut l'original.

Le chiffre qui fait tousser : Plus d'un million d'iPhones 3GS ont été vendus en l'espace de trois jours.


O : Open Source

Ce terme désigne des logiciels librement redistribuables et dont le code source et les travaux dérivés sont disponibles. L'avantage : un programme Open Source peut toujours être amélioré et tout le monde peut en profiter. Exemples : Linux, Firefox, OpenOffice (suite bureautique), CamStudio (capture d'écran avancée), VLC (lecteur multimédia), 7Zip, ClamWin (antivirus), Infra Recorder (gravure de CD/DVD) et PDFCreator.


P : Playstation

Enfin, il n'y a pas que cette console de jeux dans nos salons, elle se partage en général l'écran avec la Wii et la XBox360, mais c'est malgré tout un emblème de la geek culture. Cette série de machines a marqué un tournant dans la démocratisation du jeu vidéo.

Le jeu à essayer une fois dans sa vie : REZ (même si la version Dreamcast est mieux).


Q : Qwan

J'aurais pu choisir Quicktime ou Quentin Tarantino pour cette lettre de l'alphabet, mais j'ai préféré faire suer un peu Google pour tâcher de vous proposer quelque chose d'un peu original. Figurez-vous que c'est réussi : Qwan est un shōnen manga créé par Aki SHIMIZU et édité chez Soleil qui vaut franchement le détour. C'est bon de sortir des sentiers battus des fois.


S : Star Wars

Je refuse de présenter ce monument, que dis-je, ce pilier de la geek culture. Si vous ne connaissez pas ça 1/ sortez d'HyperSommeil plus souvent et 2/ courrez vous procurer une pelle chez Jardiland et fessez-vous vigoureusement avec. La citation qui mériterait d'être plus connue : « Un grand guerrier ? Personne par la guerre ne devient grand. » - Yoda à Luke

Si vous avez aimé les films, vous aimerez aussi la série télé The Clone Wars.


D : Détournement

En l'occurrence, Le Grand Détournement, un film réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, diffusé le 31 décembre 1993 sur la chaîne privée Canal Plus. Jamais officiellement distribué ni en VHS, ni en DVD, le seul moyen de le voir est d'attraper une des copies qui circulent sur Internet. Les geeks adorent insérer des citations tirées de ce film dans leurs discussions ou leurs échanges sur les forums. A noter qu'un remake est en cours : http://laclasse.zoy.org/projet/index.html

La phrase à sortir pour briller dans les dîners en ville : « J'ai les bonbons qui collent au papier ».

Autre nom : La Classe Américaine.


F : Facebook

Disponible en 64 langues et comptant des millions d'utilisateurs partout sur le globe, Facebook est le site web de réseautage social le plus populaire actuellement. Il suffit d'une adresse e-mail valide pour s'y inscrire et créer un profil complet avec photos.

Le malaise : On raconte dans les milieux autorisés que le respect de la vie privée n'est pas garanti.


G : Google

Google Web, Google Images, Google Mail, Google Maps, Google Documents, Google Blogs, etc, le moteur de recherche lancé en 1998 s'est diversifié au point de devenir un incontournable de l'Internet.

La branche de Google que personne ne connaît : Google Health, réservé aux américains, est un service d'archivage de dossiers médicaux.

Le coup de gueule : La censure pratiquée par la Chine sur les critères de recherche et les résultats retournés. Historiquement, Internet est un espace auto-régulé et les gouvernements ne devraient pas avoir à y légiférer. Le seul texte auquel on peut accorder une légitimité est la RFC 1855 (http://tools.ietf.org/html/rfc1855), aussi appelé Netiquette, le reste, c'est de l'intrusion.

Une saine lecture : http://www.ccr.jussieu.fr/ccr/doc/divers/Netiquette.htm


H : Hellboy

Hellboy est un personnage de comics américain créé par Mike Mignola. Commencée en enfer, sa vie se poursuit au sein de l'armée US suite à l'échec d'une tentative des nazis pour le récupérer dans le but d'infléchir le cours de la Seconde Guerre. Un scénario en béton épaulé par des dessins d'une excellente qualité graphique on fait de cette série un immense succès décliné à deux reprises au cinéma.

La petite phrase qui fait plaisir : La série est éditée en France chez Delcourt.


J : JAVA

Il s'agit d'un langage de programmation destiné à écrire des logiciels capables de fonctionner sans adaptation majeure sur un très large éventail de micro-ordinateurs et de systèmes d'exploitation.

Applications populaires créées avec JAVA : UltraMixer (musique), Frozen Bubble (jeu), Vuze (client Bittorrent), emule (client P2P).


K : Kult

S'il y a un jeu de rôles qui a fait parler de lui, c'est sans aucun doute celui-là. Sorti en France au milieu des années 90, Kult est généralement considéré comme étant un jeu gothique à l'univers particulièrement noir où la violence, les drogues et les sciences occultes sont des éléments du quotidien le plus banal. Cette réputation, même si elle n'est pas sans fondement, masque en fait une production plus fine qu'il n'y paraît au premier abord que seul un maître de jeu expérimenté et mature est en mesure d'exploiter pleinement. Détail significatif : il est déconseillé aux moins de 16 ans.

Le site de référence pour les rôlistes francophones : http://www.sden.org


L : Linux

Initié en 1991 par Linus Torvalds, un jeune geek Finlandais, Linux est progressivement devenu un système d'exploitation complet développé par une large communauté de programmeurs du monde entier. Disponible gratuitement, il est utilisable sur un très grand nombre de plate-formes, qu'elles soient professionnelles (serveurs) ou familiales (Mac, PC). Apprécié pour sa fiabilité et son extrême adaptabilité, il est également très configurable.

Honnêtement, je vois mal un geek pur beurre vivre sans Linux ; quand on voit qu'il est possible de faire fonctionner sans difficulté un environnement de bureau en 3D bourré d'effets graphiques sur un PC à 200 Euros tel que l'EeePC 701SD, ça donne envie.

Mes recommandations : Si vous êtes utilisateur de Windows ou Mac OS X, essayez Linux Ubuntu, c'est une excellente distribution très complète et conçue pour faciliter la vie à ses utilisateurs. Si vous êtes un aventurier à barbe amateur de performances, orientez-vous plutôt sur Linux Gentoo.


M : Miyazaki Hayao

Co-fondateur du studio Ghibli, Miyazaki est une star dans la communauté des amateurs d'anime. Né le 5 janvier 1941 à Tōkyō, il vit une enfance marquée par la Seconde Guerre et ses ravages. A la fois pacifiste, écologiste et féministe, il laisse transparaître ses convictions dans ses œuvres. Ainsi, ses héros sont souvent des jeunes filles ou des femmes et la nature y est verdoyante et pure.
 
A voir : Nausicaä de la vallée du vent, Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro et Le Château ambulant.


W : Wikipédia

Encyclopédie libre, collaborative et multilingue, Wikipédia est un des sites Internet les plus consultés dans le monde. Il regroupe des millions d'articles (plus de 400000 en Français) dans 253 langues différentes et couvre une très grande variété de sujets (histoire, économie, informatique, musique, etc). Techniquement basé sur un wiki (système de pages web modifiables par les visiteurs), son objectif est de mettre la connaissance à disposition de tous.

Tout comme il y a des soirées DVD ou YouTube, il y a des soirées Wikipédia : on commence à lire une page qui pointe vers d'autres pages qui pointent elle-mêmes vers d'autres pages, si bien qu'on peut se laisser absorber pendant des heures par la lecture des articles sans voir le temps passer. Ce site est une mine d'or !


X : X-Files

OVNI, FBI, Fox Mulder et Dana Scully, ça vous parle ? Cette série télé américaine compte 202 épisodes dont un pilote et aborde des sujets aussi divers que les extra-terrestres, les fantômes, la télékinésie tous du domaine de ce qu'on appelle le paranormal. Très populaire dans les années 90, elle est encore diffusée en France sur NRJ12. Elle a fait l'objet d'une parodie dans l'émission radiophonique Les Deux Minutes du Peuple de François Pérusse.

C'est la seule série à laquelle je sois resté fidèle passé l'âge de 15 ans.

Le truc culte : le poster « I want to believe » bien visible dans le bureau de Mulder.


C : Commodore 64

Sorti en août 1982, ce micro-ordinateur affichait un rapport performances/prix très intéressant pour l'époque. Jugez plutôt : microprocesseur 8 bits MOS Technology 6510 à 1 MHz, 64 Ko de mémoire vive, 16 couleurs et musique sur trois voies pour un peu plus de 1000 Euros, il y avait là de quoi déclencher une épidémie de rêves humides chez les geeks. Vendu à plus de 17 millions d'exemplaires, il est encore utilisé aujourd'hui, notamment chez des musiciens intéressés par son rendu sonore.

Le site de référence : http://www.c64.ch



V : V pour Vendetta

Tiré d'un comic du même nom édité dans les années 80, ce film de science-fiction sorti en 2006 se déroule à Londres en 2038 et raconte la lutte d'un homme surnommé « V » contre un gouvernement fasciste. Bien qu'édulcoré, il reste assez fidèle à l'œuvre d'origine dans laquelle on retrouve des échos de l'Histoire réelle : camps de concentration, épuration ethnique et contrôle des médias.


B : Bière

Oh que c'est mal, j'aurais dû arrêter mon choix sur la série télé Babylon 5 ! Mais il faut reconnaître que la bière, à l'instar du Coca, fait partie des classiques de l'alimentation du geek.


N : Nachos

Doublement mal, on va m'accuser de faire la promo de la malbouffe. Mais franchement, à boisson de poète, bouffe de poète. Et n'oubliez pas : don't drink and drive et mangezbougez.
 
En discuter dans les ForumsTous les articles