Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Communauté > Articles
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
DAI : Visite guidée
Démontage de la machine, histoire de voir ce qu'elle a dans le ventre !

Par CSKi .Co-auteurs : Philippe Dubois - Crée le 10/03/2003 - Dernière modification le 09/02/2005

DAI : Visite guidée

Il existe des machines légendaires, pour leur qualités graphiques, celle de leurs jeux ou encore leur rareté. Le DAI fait partie de ces ordinateurs. Diffusé à 7000 exemplaires en France, cette machine est donc rare. En plus, elle a l'avantage d'être très originale dans sa conception. Comme beaucoup d'entre nous ne pourront voir cette machine qu'à travers une vitre lors d'une exposition, profitons-en pour faire subir tous les outrages à l'un des exemplaires de la collection de Samuraï...


Aspect extérieur

Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !
Les dimensions de cette machine sont tout bonnement gigantesques ! Pour preuve, nous avons placé le manuel du firmware DAI (désassemblage commenté de la ROM du DAI, probablement un collector). Le manuel est au format A3, c'est à dire 21 cm en largeur et près de 30 centimètres en hauteur ! On est bien loin des ZX80 et autres liliputiens de la micro.A noter, l'inscrition "DAI" du boitier est en vert, Il s'agit donc d'un des premiers exemplaires fabriqués. Les suivants possèdent une inscription en couleurs.

Le plastique du boitier, même s'il a l'air solide, donne un aspect plutôt "toc" à l'ensemble. Si la face supérieure semble plutôt austère, l'autre côté trouverait bien sa place dans un épisode de "Cosmos 99", avec ses effets de relief et ses trous d'aération ! Clairement, on sent le montage semi artisanal.

Pour démonter le DAI, pas besoin de tournevis, l'ensemble est maintenu par des sortes de punaises en cahoutchouc. Ce système est plutôt discutable, ce genre de bricole ne doit pas résister bien longtemps.


On ouvre ?

Jetons un dernier coup d'oeil aux deux parties du boitier. Chacune d'entre elle possède sur sa face intérieure une date (Celle de fabrication ?) marquée au tampon (ici 20-10-81), ainsi qu'une autre, notée au marqueur (numéro de série ? Ici "D-0-2012").

Une fois qu'on a retiré la carte mère du boitier, on comprend pourquoi ce dernier possède de telles dimensions : La carte mère occuppe l'intégralité de la surface du boitier ! A noter, la carte est fixée à l'aide de clips en plastiques. Comme tout à l'heure, on peut d'interroger sur l'intérêt d'un tel système : Dans notre DAI plusieurs de ces punaises en plastique s'étaient délogées de leur emplacement.

Attention, l'alimentation est soudée directement sur la carte mère ! Il vous faudra manipuler l'ensemble avec précaution, le bloc alim est tellement lourd qu'il fait ployer la carte !


On découvre ?

Sur l'image ci-contre nous voyons le CPU 8080 (ici un NEC 8080AFC), le cerveau de l'ordinateur, on ne va pas s'étendre dessus.[BRK]Le chip TMS5501NL a plusieurs tâches : Permettre au 8080 de lire le clavier, communiquer en série (interface RS-232), et générer les interruptions nécessaires au 8080 (pour lui signaler qu'il est temps de voir si on a appuyé sur une touche, s'il faut faire clignoter le curseur, etc).

Ci-contre vous trouverez le NEC D8255AC. Il s'agit du composant qui gère le port DCE du DAI. En gros, il permet d'avoir trois ports Entrée/Sortie parrallèles en 8 bits.
Les composants alignés en-dessous constituent les 24Ko de ROMs du DAI : Les 3 chips D2364C (8 Ko chacun). De gauche à droite : Les banks 0 et 1 (réunies sur le même chip : 4 Ko chacune, on arrive bien aux 8Ko promis. Ouf !), les banks 2 et 3 (idem), et pour finir la bank non switchable (implantée de &C000 à &DFFF). Et à quoi sert le support à gauche de la première ROM ? C'est l'emplacement du coprocesseur mathématique AMD9511 !  Pour les curieux à propos des banks, sachez qu'elles s'implantent de &E000 à &EFFF, et concernent respectivement la gestion de lists, les fonctions mathématiques et sonores, le pilote d'écran et l'éditeur, et la dernière contient l'interpréteur BASIC et des fonctions utilitaires.

Sur cette photographie vous verrez les 24 RAMS (2 Ko chacune) contituant la mémoire vive de l'ordinateur. Ce sont les puces accompagnées d'un condensateur bleu. Elles sont découpées en trois banks : La rangée du bas constitue la bank A, celle du milieu la B, et la dernière, la C. La A et la B sont utiisées pour la vidéo : La bank A contient les octets pairs, la B les octets impairs. Ceux qui ont étudié la vidéo du DAI comprendront pourquoi ! Les banks A et B occupent les adresses &4000 à &BFFF La bank C est réservée à la pile, ainsi qu'aux programmes (elle s'implante de &0000 à &3FFF).

A finir :)

 
En discuter dans les ForumsTous les articles