Logo de l'association MO5.COM
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Lecture d'un article
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Forum Thomson 2002
Par Philippe Dubois - Crée le 05/11/2002 - Dernière modification le 10/02/2005

Forum Thomson 2002

Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !
Le Forum Thomson a lieu tous les ans depuis 2001 dans une cantine de la RATP près de la place de la Bastille. L'ayant malheureusement raté l'année dernière, CSKi et moi avions décidé d'y passer cette fois-ci. Le temps d'empaqueter mon lecteur/enregistreur de cassette fétiche, un Exelvision pour ne rien vous cacher, j'arrivais sur place à 14H00 avec l'espoir de voir un maximum de choses avant de devoir repartir vers 15H00, ayant d'autres obligations. CSKi lui me rejoindrait vers 15H00.

Une fois arrivés, un petit regard rapide dans la salle aux larges baies vitrées me signale que celle-ci est malencontreusement vide ! Pourtant les machines sont là, et je suis sûr de ne pas m'être trompé de manifestation : Des cartons originaux de TO8, des TO9 et MO5 dont dépassent des cartes diverses et des nappes, un robot (!), une caméra reliée à ce qui doit être à première vue un module de digitalisation... bref du bon manger à venir !

Mais justement, toute l'équipe est partie manger. Problème !


Après 15 minutes d'attente, je vois un mec approcher dans une fourgonnette et qui lui aussi semble beaucoup s'intéresser à la manifestation. Mais il n'en fait pas partie : c'est un professeur dans l'Education Nationale qui vient remettre du matériel, principalement MO5 et Nano-Réseau, aux membres du forum Thomson ! En attendant de voir une âme vive de retour dans la salle, nous décidions de marcher un peu, au cas où nous rencontrions la bande à Piloux (que je connaissais de visue). J'en profite pour lui demander des renseignements sur le fonctionnement du Nano-Réseau, n'ayant jamais eu l'occasion d'expérimenter la chose !
Finalement, vers 14h30, se pointe un blondinet plutôt sympa, qui lui aussi cherche ses compatriotes Thomsonistes. Il s'agit de Dominique Vandenbroeck (voir Interviews plus bas), dont vous pouvez lire l'interview. Ses propos m'alarment un peu : Hier, l'équipe est revenue de manger à 15H00 !

Et aujourd'hui Dimanche, une fois n'est pas coutume, effectivement la bande rappliquer à 15h00. Malédiction, ils étaient juste au restaurant du coin de la rue !! Mais il est trop tard pour moi, je dois mettre les voiles. Je rencontre entre temps CSKi qui lui s'apprêter à conqquérir la salle avec l'aide de deux amis à lui CPCistes. Mais je ne m'avouais pas vaincu ! Je revenais donc vers 16H00 à la salle. Et cette fois-ci, j'ai VU !

Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !
Il n'y avait pas foule, peut être une dizaine de personnes, mais les gens présents n'étaient visiblement pas là pour acheter du popcorn. Ca sentais déjà la passion à plein nez !

Je décide avant toute interview de passer en revue rapidement le matériel exposé : beaucoup de TO8, un petit MO5, un TO9... pas de machines Thomson curieuses ou rares, que du fonctionnel ! soit. CSKi et ses potes CPCistes étaient en démonstration avec Piloux avec une curieuse bébête tout ronde reliée à un lecteur de cartes perforées...


La tortue Logo !

Effectivement, Piloux venait de recevoir cet après-midi un jouet dont beaucoup de collectionneurs rêvent, la tortue Logo !
Celle-ci est bien designé avec son électronique apparente sous une cloche de plexiglas transparent, plutôt grosse je dois dire, et reliée à un lecteur de cartes perforées pour la programmer !

Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !
Piloux faisait une démonstration : il empoigna dans une boite plusieurs cartes perforées de couleurs différentes, chaque couleur correspondant à une fonctionnalité, et programme la tortue pour qu'elle fasse un petit tour sur elle même et émette une petite mélodie ! Le lecteur lui même est certainement composé d'une rangée de 7 diodes électroluminescentes et de 7 récepteurs photorésistifs. 7 diodes, cela fait 7 bits ! Soit 127 ordres possibles !


La tortue peux donc avancer, tourner à droite ou à gauche, reculer, émettre des sons ou même une mélodie, etc. Mais celle-ci ne se programme pas uniquement avec des cartes perforées, sans quoi elle n'aurait rien à voir ou presque avec le Logo (aux commandes près...). En effet, la tortue se connecte aussi à un ordinateur de la gamme Thomson, on va dire MO5, à l'aide du port Parallèle disponible en option sur ces machines.

Dès lors, avec la cartouche de programmation Logo, il suffit d'envoyer ses ordres un par un pour que la tortue les exécute, bien sûr !


Des modules de digitalisation vidéo et sonore et extension mémoire

Plus loin, après la démonstration de la tortue Logo, je décidais d'aller un peu plus profondément dans la salle, à la découverte des autres merveilles présentées. Un TO8 jouait des airs de chansons connus avec les quelques voix dont il dispose, moyen, un enfant jouait au plus beau clône de Tetris que j'ai vu sur Thomson, et Lémovice utilisait le pad le plus fun que j'ai jamais vu non plus : un pad sensitif ! il suffit d'effleurer les parties métalliques pour partir dans une direction ou faire feu ! Mais rien à voir avec le matériel Thomson.

Je demande donc à Lémovice de me montrer des choses sympas sur Thomson. Premièrement, un ami à lui a développé sur Thomson un "driver" pour une imprimante HP ancien modèle mais couleur à jet d'encre de type HP600. Effectivement, l'imprimante est bien là et présente les résultats d'une impression couleur tout à fait convenable pour un matériel de 88 ! De fil en aiguille, j'apprends que l'image imprimée à été digitalisée par leurs soins, et que le système est en place à l'autre bout de la salle !

Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !
Malheureusement, le système est HS. Le TO9 auquel est relié par le port joystick un boîtier d'acquisition vidéo sur lequel est branché un camescope tourné vers la salle refuse de faire de nouvelles acquisitions ! Malgré tout, on me démontre les possibilités de la bête grâce aux images acquises hier et sauvegardées sur disquette. La qualité est plutôt bonne, même si le rendu ne se fera pas en plus de 16 couleurs. On m'explique que les images doivent tout de même être un petit peu travaillées pour enlever des pixels blancs résiduels un peu gênants et corriger les couleurs :  en effet, l'acquisition se fait en noir et blanc, mais il est possible de remettre de la couleur par un traitement spécifique ! Un autre boîtier à coté de celui de digitalisation vidéo possède un vumètre sympathique : c'est un module d'acquisition sonore.

Un TO8 présent sur le coté gauche présentait une drôle de verrue sur son port d'extension principal : une extension mémoire ! Et quelle extension ! puisque seulement composée d'une barrette de mémoire 8 bits format PC !! Ainsi, la machine était portée à moindre modification à 512 généreux Ko !


Interviews et OS9

M'apercevant qu'au final je ne connaissais pas grand chose des diverses autres extensions ou écrans de programmes divers, j'agrippais rapidement mon enregistreur de K7 Exelvision et un micro d'emprunt pour interviewer la première personne que je connaissais un petit peu : Pierre GAUTARD alias Piloux (lire son interview).
Celui-ci me donne plus de détails sur la tortue Logo et m'aiguille peu à peu vers Edouard Forler qui s'affaire devant un MO5 et un drôle d'écran.
"Bonjour ! qu'est ce que c'est ?"
C'est OS9 me réponds Edouard. OS9 ??? Pour les incultes, OS9 est un système d'exploitation multitâche professionnel qui provient de l'industrie et qui fut compilé dans ses premières heures sur Motorola 6809. D'où sa présence sur certains micro-ordinateurs utilisant un 6809, comme les TRS-80 Color Computer et Dragon64, ou plus proches de nous, les machines Thomson !
Ici, Edouard et Jacques Brigaud ont implantés une version minimaliste d'OS9 directement en remplacement de la ROM originelle du MO5, qui contenait le Basic. Ainsi, la mémoire vive reste disponible, à l'opposé des Dragon sur lesquels il ne restait plus que quelques Ko de libre après chargement du système !

Le but étant, notamment, de créer un interpréteur Basic compatible avec celui de Microsoft et ainsi de pouvoir naviguer de tâche en tâche ou de tuer ce Basic sans perdre la main ! Imaginez l'avancée technologique pour un petit ordinateur 8 bits comme le MO5 !

Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !
Gauche : Le robot Youpi.

En termes d'avancées technologiques, il y avait également un contrôleur pour disques durs IDE qui arrive (voir Interviews), et la présence remarquée d'une Megarom, une grosse banque de ROMs (jusqu'à 64 programmes !). Le robot Youpi, à l'heure ou je passais, ne marchais plus malheureusement.
Cliquez pour agrandir !
Cliquez pour agrandir !


Le vieux matériel a besoin d'être chouchouté pour fonctionner de longues heures d'affilé ! Il y avait également une interface Midi-Nanoréseau pour connecter un MO5 sur un Atari STF via sa prise Midi, un soft de Karaoke bien fignolé par Blédor, un émulateur Thomson sur Dreamcast.
Bref, même s'il n'y avait pas beaucoup de visiteurs, et c'est regrettable, le Forum 2002 est pour moi une réussite au niveau nouveautés et accueil. En tout cas, rendez-vous est donné pour la prochaine édition en 2003, et j'y serais à coup sûr !


Merci à Piloux pour m'avoir permis d'utiliser ses images !


Auteur :
Philippe Dubois


Liens

Forum Thomson 2002 : Interview de Pierre Cassard alias Piloux
Forum Thomson 2002 : Interview d'Edouard Forler
Forum Thomson 2002 : Interview de Dominique Vandebroot alias Obsidian


Le site officiel du Forum
Le compte-rendu officiel
Le compte-rendu de Piloux
Le compte-rendu de Romu

 
En discuter dans les ForumsTous les articles