Logo de l'association MO5.COM
Connexion / S'inscrire

     Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Ordinateur : Le Standard MSX2+
 
Accueil
 
Association
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Ordinateur : Le Standard MSX2+ - 6342 visites
Informations
Cote de rareté (8 votes / peu fiable)
Impossible à trouver (Très rare)


Très rare
 62,50 %
Rare
 37,50 %
Normal
 0,00 %
Commun
 0,00 %
Très commun
 0,00 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (6 votes / peu fiable)
Prix conseillé : 159 Euros.


120 E159 E200 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter
Début 1988, ASCII lance le standard MSX2+ après l'incroyable succès de son prédécesseur sur l'archipel nippone. Ailleurs dans le monde, le standard MSX est déjà tombé “officiellement” aux oubliettes. En France, il faudra se tourner vers l'importation pour continuer sa passion ou adopter une génération de machines bien plus puissantes. En autarcie, ASCII propose la maquette du MSX2+ à trois fabricants encore dans le coup : Panasonic ~ Sanyo ~ Sony. L'objectif est clair : leurs machines ne quitteront pas le Japon, enfin presque... Une douzaine de MSX2+ verront le jour entre 1988 ~ 1989.




Toujours basées sur le vieillissant processeur Z80 à 3,6 MHz, ces nouvelles machines apportent néanmoins quelques nouveautés. La majorité des MSX2+ intègre la norme MSX-MUSIC à l'origine de mélodies FM réjouissant nos oreilles. Un logiciel permettant de configurer différents paramètres ou encore d'utiliser un traitement de texte est inclus dans la mémoire morte du micro-ordinateur. Les paramètres pourront être sauvegardés grâce à une mémoire interne dont l'entretien est assuré par 2 piles LR6. L'esthétisme des machines est très réussi, ne laissant pas indifférent le consommateur nippon, surtout du côté de chez Panasonic, avec une coque aux formes appréciables intégrant parfaitement les différents composants. Le clavier affiche clairement ses préférences en abordant fièrement caractères nippons (kanji) ainsi que pavé numérique.




Chaque MSX2+ est doté d'un lecteur de disquettes 720 Ko (double densité) afin de profiter du support de stockage en vogue à l'époque. Plus fort, le Sanyo PHC-70FD2 inclut deux lecteurs de disquettes en standard, de quoi en faire rêver plus d'un. La connectique est également plus étoffée : centronics ~ sortie vidéo RGB ~ sortie vidéo composite ~ sortie vidéo RF ~ sortie vidéo S-VHS ~ sortie audio RCA ~ etc. Les dernières machines estampillées MSX2+ abandonneront définitivement le connecteur pour lecteur de cassettes. Bref, le standard MSX2+ n'apporte pas de réel bouleversement technologique, mais à le mérite d'avoir engendré des machines de qualité, beaucoup plus aboutis par rapport à la concurrence.




Particularité intéressante, les 3 modèles produits par Panasonic sont composés d'une puce T9769B MSX-ENGINE produite par Toshiba. Elle intègre l'éternel processeur Z80B fréquencé à 3,6 MHz (overclockable à 5,38 MHz), une puce vidéo Yamaha V9958 ainsi qu'un circuit sonore PSG compatible AY-3-8910. Le seul gros défaut de cette génération de micro-ordinateurs est la faible quantité de mémoire vive proposée par défaut. En effet, les 64 Ko de RAM montreront rapidement leur limite, mais heureusement, il est assez aisé d'augmenter celle-ci, après quelques coups de fer à souder.




L'affichage est articulé autour d'une puce Yamaha V9958, la même que pour le standard MSX2+. Elle est parfaitement rétro-compatible avec TMS9918/TMS9928/TMS9929 (MSX1) et Yamaha V9938 (MSX2). Elle est dotée de 128 Ko de mémoire vidéo extensible à 192 Ko permettant un affichage de 512 couleurs simultanément sur une palette de 12499 voire un maximum de 19268 couleurs. Les représentations graphiques issues du MSX1 et du MSX2 profitent d'une palette de 512 couleurs. Comme le MSX2+, le scrolling vertical et horizontal sont gérés en matériellement. On compte 12 types d'affichages différents nommés Screen ou représentation graphique qu'on pourrait traduire par la division de l'affichage.




A partir du MSX2+, les caractères Japonais font leur apparition avec le Kanji Screen Mode. En effet, les micro-ordinateurs, utilisant cette norme, étaient destinés uniquement au marché nippon. Chaque caractère Kanji possède une taille de 16*16 pixels et il existe 4 types de Kanji Screen différents.




Avec un bon succès, le standard MSX2+ proposera quelques programmes inédits tirant partis de ses capacités graphiques : Ahparmyadock ~ F-1 Spirit 3D Special ~ Kohakuiro no Yuigon ~ Laydock 2 - Last Attack ~ Megadoom ~ Princess Maker ~ Quinpl ~ Space Manbow ~ Starship Rendezvous. De plus, les magazines nippons sous format disquettes réalisent de jolies compilations d'images ou/et de jeux destinés au MSX2+ : Disc Station. Après deux ans de bon et loyaux services, le MSX turbo R viendra prendre la relève en fin d'année 1990.






Dernière mise à jour le 07-02-2009.
Rédacteurs :
Philippe Dubois
penguin

Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
ConstructeurStandard ()
MicroprocesseurZilog Z80A (8 bits) à 3.579 MHz
Mémoire vive (RAM)64 Ko de RAM minimum
Mémoire morte (ROM)128 Ko de ROM :
• 80 Ko MSX-BASIC 3.0
• 16 Ko DISK-BASIC
• 32 Ko KANJI-BASIC
Affichage texteScreen 0 : 40×24 en 2 couleurs ou 80×24 en 4 couleurs sur 512
Screen 1 : 32×24 en 16 couleurs ~ 8 caractères
Capacités graphiquesYamaha V9958 - 128 Ko de VRAM :
• Screen 10 : 256×212 ~ 12499 YJK couleurs
• Screen 11 : 256×212 ~ 12499 YJK couleurs
• Screen 12 : 256×212 ~ 19268 YJK couleurs
Capacités sonoresPSG compatible AY-3-8910 autorisant 3 voix sur 8 octaves
MSX-MUSIC compatible Yamaha YM2413 autorisant un son FM sur 9 canaux
Clavier70 touches ou 86 touches avec pavé numérique & pause processeur
Interfaces2 ports cartouches (50-pins)
1 FDD intégré de 2DD (720 Ko)
1 port imprimante de type centronics (14-pins DIN)
2 connecteurs joystick au format Atari (9-pins DIN)
1 sortie vidéo RGB (8-pins DIN) ou/et composite
1 sortie vidéo RF
1 sortie audio RCA
1 horloge interne (LR6 x2)
1 Ren-Sha Turbo (tir automatique à vitesse ajustable)
PériphériquesSouris
Modem
Imprimante
Scanner à main
Robot
LogicielsMSX-DOS 1.x
Dimensions
Poids
Mise en venteJapon - Dès 1988
Prix?



Liens

Recherche des machines équivalentes :
Le même constructeur (Standard)
Le même microprocesseur (Zilog Z80A)
La même catégorie de microprocesseur (8 bits)
La même année de sortie (1988)



 
Chercher dans les collectionsPoster un message