Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Ordinateur : Le Commodore Amiga 1000
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Ordinateur : Le Commodore Amiga 1000 - 15476 visites
Informations
Cote de rareté (106 votes / très fiable)
Difficile à trouver (Rare)


Très rare
 10,38 %
Rare
 78,30 %
Normal
 9,43 %
Commun
 0,94 %
Très commun
 0,94 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (34 votes / fiable)
Prix conseillé : 96 Euros.


10 E96 E200 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter
C'est en 1984 qu'une firme d'ingénieurs anciennement d'Atari (Jay Miner et son équipe conçurent l'Atari 800XL) créèrent l'Amiga 1000, une puissante machine révolutionnaire. Tout d'abord conçue pour réaliser des simulateurs, elle s'avéra être un adversaire supplantant au final l'Atari 520ST dans le domaine naissant des ordinateurs 16/32 bits.

Tout comme ce dernier, l'Amiga 1000 est équipé d'un Motorola 68000, mais cadencé soit à 7,16 MHz, soit à 7,38MHz pour des questions de rafraîchissement d'écran (standard PAL ou NTSC). Livré d'origine avec 256 Ko de RAM, l'Amiga 1000 se distingue énormément de l'Atari ST par l'utilisation de chips (processeurs) très particuliers et expressément conçus pour gérer le graphisme, les sons, des animations de très haute facture.
Ces processeurs spécialisés nommés Denise, Agnus et Paula, s'occupent respectivement du graphisme, de la mémoire et du son. Ceci se traduit par des résolutions graphiques extraordinaires à l'époque, pour un ordinateur familial : 320x200 ou 320x256 points en 32 couleurs parmi 4096 pour la basse résolution, 640x200 ou 640x256 points en 16 couleurs parmi 4096 pour la haute résolution, la possibilité d'utiliser l'entrelacement d'écran, ce qui a pour effet immédiat de doubler la résolution verticale, des modes overscan plein écran jusqu'en 768x576 points, et même des modes 4096 couleurs simultanées ! Le chip vidéo gère également 4 sprites d'une taille maximale de 80x200 points et les scrollings verticaux et/ou horizontaux.

Coté son, l'Amiga 1000 émet 4 voix sur 9 octaves en mode PCM, soit une très grande qualité acoustique pour l'époque. Le chip sonore de l'Amiga était suffisamment bon pour voir apparaître sur cette machine les tout premiers soundtrackers véritables de l'époque (sans parler du C64), lesquels utilisaient des samples de véritables instruments pour les mixer entre eux : les fameux MODs.

L'Amiga 1000 se démarque encore de son concurrent direct, l'Atari ST, dans l'utilisation d'un moteur de système d'exploitation multitâche directement importé d'Unix ! C'était bien la toute première fois que ce système d'exploitation, alors réservé aux puissantes stations professionnelles, était implanté dans une machine destinée au marché des ordinateurs familiaux.

Petit reproche, le système d'exploitation ne gère pas les catalogues de fichiers, aussi bien sur disquette que sur disque dur. Il s'ensuit de pénibles temps d'attente lors de la lecture du contenu d'une disquette si celle-ci comporte beaucoup de fichiers !


En conclusion, l'Amiga 1000 est une très bonne machine, originale et très bien pensée, aux multiples avantages techniques et artistiques. Les jeux produits pour cette machine ont souvent démontrés ses qualités et étaient bien supérieurs à leurs homologues sur Atari ST et PC.



Pour :

  • Extraordinaires qualités graphiques et sonores
  • Système d'exploitation multitâche


    Contre :

  • La faible capacité mémoire des premiers modèles (256 Ko)
  • Le manque de catalogue sur les disques



    Sélection : The Pawn, Marble Madness, Zany Golf, Xenon-I



  • Dernière mise à jour le 28-01-2005.
    Rédacteurs :
    Philippe Dubois
    Lorrain

    Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
    ConstructeurCommodore (Etats-Unis)
    MicroprocesseurMotorola 68000 (16 bits) à 7.16 MHz
    Mémoire vive (RAM)256 Ko
    Extensibles à 512 Ko par module en façade
    Mémoire morte (ROM)256 Ko
    Disquette système chargée dans WOM (Write Once Memory) au démarrage
    Affichage texte60 ou 80 colonnes
    Capacités graphiques320x200 ou 320x256 en 32 couleurs parmi 4096
    640x200 ou 640x256 en 16 couleurs parmi 4096
    640x400 ou 640x512 en 16 couleurs parmi 4096 en entrelacé
    768x576 en 16 couleurs parmi 4096 en entrelacé Overscan
    320x256 en 4096 couleurs en mode HalfBright
    Capacités sonores4 voies PCM, 9 octaves avec enveloppes
    ClavierQwerty avec pavé numérique et touches de fonctions
    InterfacesPéritel ou moniteur RVB
    Audio stéréo
    Bus d'extension
    Joysticks
    Lecteur de disquette
    Modem (série)
    Parallèle
    Extension mémoire 256 Ko
    PériphériquesLecteur de disquette externe
    Modem
    Genlock
    LogicielsJeux sur disquettes, utilitaires semi-professionnels, dessin, graphisme, son
    Dimensions108 x 450 x 330 mm
    Poids5 897 g
    Mise en vente 1985
    Prix15000 F. (environ 3209 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)





    2 commentaires sur cette fiche
    SujetAuteur
     
    Amiga 1000 crs
    Le 13/06/2006 à 21:48:52.
     
    Amiga 1000 crs
    Le 13/06/2006 à 21:55:57.
     
     
    Chercher dans les collectionsPoster un message