Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Ordinateur : Le Commodore C64
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Ordinateur : Le Commodore C64 - 44581 visites
Cliquez pour agrandir !
Informations
Cote de rareté (579 votes / très fiable)
Simple à trouver (Commun)


Très rare
 1,73 %
Rare
 8,64 %
Normal
 30,05 %
Commun
 53,02 %
Très commun
 6,56 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (103 votes / très fiable)
Prix conseillé : 34 Euros.


5 E34 E230 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter

Le record du monde!
Le C64 a été l'ordinateur le plus vendu au monde avec pas moins de 22 millions d'unités écoulées durant une bonne dizaine d'années.
Au début des années 1980, Commodore décida de développer des chipsets vidéo et audio destinés aux machines d'arcade. N'ayant pas obtenu le succès commercial escompté, Commodore décida de les utiliser pour en faire une redoutable machine 8 bits, restée sans rivale "technique"  jusqu'au MSX2.

Le C64 reprend l'aspect et l'excellent clavier mécanique du VIC 20, à tel point que l'on pourrait presque les confondre !
Mais techniquement, le C64 n'a plus grand-chose à voir avec son grand frère. Le microprocesseur employé devient un 6510, version légèrement modifiée du 6502 originel (Commodore venait de racheter MOS Technologies), toujours cadencé à 1 MHz, et il est secondé par deux coprocesseurs graphique et sonore très évolués: le VIC-II et le SID:

Le graphisme (VIC-II)

Le C64 est capable d'afficher 2 modes graphiques:
- Mode Hires 320×200 2 couleurs: une couleur d'avant plan et une couleur d'arrière plan sélectionable par champ de 8x8 pixels.
- Mode Multi-Color 160×200 16 couleurs: 3 couleurs indépendantes par champ de 4×8 Pixel, ainsi qu'une couleur écran indépendante.

Le VIC-II dispose des fonctions avancées suivantes:
- Scrollings hardware, par pas de 1 pixel, garantissant un mouvement parfaitement fluide.
- 8 sprites hardware de 24 × 21 Pixels, avec test de collision, mode multicouleur possible, zoom de facteur 2 indépendant en axe X ou Y.
- Interruptions lors des collisions sprite-sprite ou sprite-décor
- Interruptions lignes permettant des rasters de couleurs


Il existe dans le domaine des démos et du graphisme sur C64, deux mode graphique supplémentaires FLI (Flexible Line Interpretation) et IFLI (FLI entrelacé), crées par "bidouille" de programmation:
- Le FLI permet de créer des graphismes en HiRes 320x200 16 couleurs simultanées
- Le IFLI affiche des graphismes en HiRes 320x200 en 136 couleurs simultanées émulées par entrelacement de 2 images!

La sortie vidéo du VIC-II ne fonctionne pas en RGB, mais en mode YUV dont la palette de couleur a été définie par Commodore, et uniquement par une sortie CVBS ou S-Video. C'est pour cela qu'il est impossible de créer des couleurs pures (rouge, vert ou bleu).

L'audio (SID)

Côté son, le C64 ne reste pas non plus dans les sentiers battus, et propose pour la première fois à cette époque un véritable synthétiseur sonore de type "synthèse soustractive" sur 3 voix indépendentes: le SID (Sound Interface Device).

Les formes d'ondes générées par le SID sont les mêmes que celles des synthétiseurs analogiques professionnels :
- Rectangle à largeur variable (PWM) / Dents de scie / Triangle / Bruit blanc.
- Chaque voix générant une de ces ondes d'une résolution de 12 bits est couplée à un générateur d'enveloppe ADSR programmable.
- Enfin, chaque voix peut être envoyée indépendamment dans un filtre multimode analogique programmable (passe bande, coupe bande, passe haut, passe bas), ce qui crée une palette de sons et timbres très riche, modulables en temps réel.

Autant dire que la qualité sonore est excellente pour une machine de ce prix et de cette époque, si bien que le SID est encore utilisé de nos jours par certains musiciens (SID Station et SID Box par exemple), qui arrivent à simuler le son d'un Roland TB303!

Les extensions

Pourvu de deux prises joystick au format DB-9 (standard Atari), le C64 est une excellente machine de jeu et ne fut dépassé que bien plus tard par les MSX2.

Un connecteur cartouche pour des jeux ou utilitaires,
Un port d'extension pour le branchement de divers périphériques (RS232, parallèle Centronics)
Un port série synchrone sur lequel se connectent les fameux lecteurs de disquettes Commodore, réputés pour leur lenteur. Défaut que beaucoup d'éditeurs et demo makers ont réussi parfaitement à palier logiciellement.
Les lecteurs de disquettes 1540, utilisés pour le VIC 20, sont tout à fait compatibles avec le C64, ce qui est très appréciable.
Et enfin un port pour les lecteurs de cassettes "Datasette": le format de connection du lecteur n'a pas changé depuis le PET !

Les plus gros inconvénients du C64 resteront tout d'abord un basic tristounet, incapable de gérer confortablement les graphismes, sons, sprites et autres atouts du C64, obligeant l'utilisateur à recourir aux éternels POKE/PEEK.

Par ailleurs, le C64 ne sait malheureusement pas produire d'image couleur de bonne qualité ! En effet, aucune sortie RVB n'est disponible, et l'on doit se contenter d'une sortie vidéo composite CVBS PAL, avec les désagréments que cela comporte (couleurs et contours pas nets).
D'ailleurs, je vous recommande largement de fabriquer un câble S-Video puisque le C64 sort aussi les signaux luminance et chrominance séparés ! Jamais votre C64 n'aura eu une si belle image ^_^ .


Remarque : Les C64 sont d'incroyablement bonnes machines pour leur époque. Néanmoins, attention aux surchauffes dues à l'utilisation d'un emballage métallisé entourant la carte mère. Il n'est pas bien utile (seulement pour la compatibilité électromagnétique européenne très stricte) et surtout empêche une bonne ventilation des divers circuits à risque, notamment les circuits vidéo et son.

Pour :
- Bonne définition graphique et sa flexibilité
- Les animations fluides grâce à la gestion des scrollings et sprites câblés
- Excellent synthétiseur sonore semi-analogique encore utilisé de nos jours (SID Box, Prophet 64)
- Clavier mécanique (mais QWERTY)
- Les cartouches de jeux

Contre :
- Basic sans génie, pas d'instructions spécialisées pour le graphisme et le son (POKE/PEEK uniquement!)
- Liaison avec lecteurs de disquettes extrêmement lente (port série)
- Sortie vidéo CVBS pas très nette
- SID fragile


Sélection : R-Type, Armalyte, Dragon's Lair II, Ghouls'n Ghosts, New Zealand Story

Cliquez pour agrandir !
R-Type (Level 2)
Cliquez pour agrandir !
Armalyte

Cliquez pour agrandir !
Deliverance
Cliquez pour agrandir !
DanDare III



Dernière mise à jour le 08-05-2008.
Rédacteurs :
Philippe Dubois
TME
HarikenRed
pal

Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
ConstructeurCommodore (Etats-Unis)
MicroprocesseurMOS 6510 (8 bits) à 1 MHz , version améliorée du 6502 originel (IO supplémentaires et mode DMA)
Mémoire vive (RAM)64 ko
0.5 ko RAM couleur
Extensible à 4Mo (Carte CMD SuperRAM)
Mémoire morte (ROM)20 ko
Affichage texte40x25 caractères
Capacités graphiquesVIC-II :
- Hires 320×200 en 2 couleurs parmi 16
- Multi-Color 160×200 en 16 couleurs parmi 16
- FLI HiRes 320x200 en 16 couleurs
- IFLI HiRes 320x200 en 136 couleurs entrelacées

Scrolling câblé
8 sprites câblés de 24x21 pixels, zoom x2
Mode DMA
Capacités sonoresSID: 3 voix rectangle/triangle/scie/bruit sur 8 octaves, avec générateur d'enveloppe ADSR et filtre analogique multimode
ClavierType machine à écrire, 61 touches avec touches de fonctions
InterfacesLecteur de cassettes
2 ports joystick type DB-9 au format Atari
IEEE 488 série synchrone
RS 232
Vidéo: CVBS PAL + Y/C + audio (DIN 5 broches)
Modulateur RF
PériphériquesLecteur de disquettes 5 1/4 pouces de 170 ko (C1541: 3190 F et 3kg!!)
Joysticks au standard Atari
SuperRAM: Extension RAM 4Mo
SuperCPU: Carte accélératrice 65816 @20MHz
Stylo optique
Table traçante
Imprimantes
Souris
Modem
LogicielsJeux et utilitaires sur cassettes, disquettes et cartouches.
Dimensions(L x l x h): 205x405x68 mm
Poids1.76kg
Mise en vente 1982
Prix3990 F. (environ 1064 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)


13 Articles attachés
Exposition : Villette Numérique 2002
Exposition Villette Numerique 2002 - Part II
Utilisation du lecteur de disquettes C= 1541
Exposition à Créteil / Val de Marne le 23 Mars 2005
Programmation sur C64 : String, Integer et Float
Programmation sur C64 : If-Then
Programmation sur C64 : For-Next
Programmation sur C64 : Get
Programmation sur C64 : Les nombres aléatoires
Programmation sur C64 : Le jeu de dés
Programmation sur C64 : Le jeu des nombres aléatoires
Programmation sur C64 : Convertisseur Fahrenheit/Celsius
Exposition : Louvres Multimédia, du 16 au 17 Avril 2005



5 commentaires sur cette fiche
SujetAuteur
 
Re:C64 André Liechti
Le 20/10/2000 à 07:00:00.
 
Re:C64 caleb
Le 20/11/2004 à 07:00:00.
 
Re:C64 Stef de CORSAIRE Production
Le 20/11/2000 à 07:00:00.
 
Re:C64 Neveu JM
Le 20/01/2002 à 07:00:00.
 
Comment utilisé le chip son ? Gabriel.
Le 08/01/2006 à 16:31:02.
 
 
Chercher dans les collectionsPoster un message