Logo de l'association MO5.COM
Connexion / S'inscrire

     Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Ordinateur : L' Amstrad CPC 6128
 
Accueil
 
Association
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Ordinateur : L' Amstrad CPC 6128 - 59044 visites
Informations
Cote de rareté (681 votes / très fiable)
Simple à trouver (Commun)


Très rare
 2,64 %
Rare
 3,52 %
Normal
 20,26 %
Commun
 61,09 %
Très commun
 12,48 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (123 votes / très fiable)
Prix conseillé : 29 Euros.


5 E29 E100 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter
Il y a des ordinateurs de légende, ne serait-ce que parce qu'ils furent une révolution en eux-mêmes, et c'est le cas des Amstrad CPC, pourtant si critiqués.

La recette d'Amstrad, alors fabriquant d'éléments de chaînes hi-fi, est simple : proposer au grand public un ordinateur dont la technologie a déjà fait ses preuves, avec des composants à faible coût, et livré sous forme d'un système complet comprenant un lecteur de cassettes ou de disquettes et un écran. Le résultat est une machine réellement obsolète, sans grand intérêt pour l'évolution de la micro-informatique de l'époque, mais proposée à un prix défiant toute concurrence. À l'époque, l'Amstrad CPC464 avec écran monochrome et lecteur de cassettes, le premier véritable micro-ordinateur familial "Plug'n Play", était proposé à un prix équivalant à celui d'un ordinateur classique nu (C64, MSX, Thomson, etc.).

Le succès fut tel qu'Amstrad proposa rapidement 4 autres modèles formant famille de machines tout à fait compatibles entre elles et évolutives. Ainsi naquirent les CPC 664, milieu de gamme sans succès, et le célébrissime CPC 6128, suivis plus tard par les CPC 464 Plus et CPC 6128 Plus.

Tous les Amstrad CPC, ainsi que les Amstrad PCW8256 et PCW8512 ordinateurs dédiés au traitement de texte, tournent autour du bien connu (et bien maîtrisé !) Zilog Z80A à 4 MHz. Le circuit graphique utilisé par tous les CPC est le très connu Motorola 6845 (le même que sur les cartes CGA des IBM PC), et affiche plusieurs résolutions au choix dans une palette de 27 couleurs (3x3x3, composantes RVB) : 160x200 en 16 couleurs, 320x200 en 4 couleurs, 640x200 en monochrome. A bien y regarder, cela correspond aux capacités d'un ordinateur du tout début des années 80 ! Côté son, les CPC utilisent un General Instruments AY-3-8912, avec ses habituelles 3 voix en PSG plus canal de bruit. Pour la mémoire, les CPC464, 664 et 6128 sont dotés respectivement de 64, 64 et 128 ko de RAM. Le détail différenciant le plus les trois modèles est l'utilisation comme unité de mémoire de masse soit d'un lecteur de cassettes (464), soit d'un lecteur de disquettes (autres modèles): Le format des disquettes, n'est pas le déjà futur standard des années 80, le 3 pouces et demi de Sony, mais le 3 pouces-tout-court. Ce choix étonnant, surtout quant on voit le prix des disquettes vierges (près de trois fois supérieur au prix des disquettes normales), s'explique par le prix réduit qu'Amstrad est parvenu à obtenir du fabricant des lecteurs, qui cherche à faire du 3 pouces un standard.

L'Amstrad CPC, et surtout le 6128, a obtenu un tel succès auprès du grand public que malgré ses faibles qualités techniques, cet ordinateur est une légende, dotée d'une grande ludothèque, et ne sera pas oublié de si tôt par la plupart de ses anciens utilisateurs.





Pour :

  • Le prix, pour une machine aussi complète avec lecteur de disquettes
  • L'excellent Basic


    Contre :

  • L'emploi de disquettes au format non standard de 3 pouces
  • La courroie d'entraînement du lecteur de disquettes, très fragile


Dernière mise à jour le 21-07-2013.
Rédacteurs :
Philippe Dubois
pal
SbM
kazerlelutin

Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
ConstructeurAmstrad (Angleterre)
MicroprocesseurZilog Z80A (8 bits) à 4 MHz
Mémoire vive (RAM)64 ou 128 ko
Mémoire morte (ROM)32 ko
Affichage texte20x25 caractères en 16 couleurs parmi 27
40x25 caractères en 4 couleurs parmi 27
80x25 caractères en 2 couleurs parmi 27
Capacités graphiquesChipset Motorola 6845
160x200 pixels en 16 couleurs parmi 27
320x200 pixels en 4 couleurs parmi 27
640x200 pixels en 2 couleurs parmi 27
Capacités sonoresGeneral Instruments AY-3-8912 3 voies + bruit, 7 octaves
ClavierAzerty type machine à écrire, avec touches de fonctions et pavé numérique
InterfacesPort parallèle 7 bits
Port d'extension
Lecteur de disquettes 3 pouces 180 ko intégré ou lecteur de cassettes
Prise RGB pour moniteur dédié
Port joystick type DB-9
Prise casque
PériphériquesAdaptateur Péritel MPT2
Imprimante DMP1
Écran monochrome vert GT64
Écran couleur CTM640
Lecteur de disquettes externe, CP/M et Logo (2 890 F)
LogicielsJeux et utilitaires sur cassettes ou disquettes
Dimensions512x175x50 mm
Poids1,9 kg
Mise en vente 1985
Prix4990 F. (avec écran couleur) (environ 1068 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)


10 Articles attachés
Le format YM
Le Light Pen (stylo optique)
La CPCISA
Test de jeu : L'Ile
La fréquence du Z80 sur CPC
Exposition Villette Numerique 2002 - Part II
La Memcard
Gestion de la mémoire sur CPC
Vieumikro 2003
Exposition : Louvres Multimédia, du 16 au 17 Avril 2005

Liens

Gamme des ordinateurs Amstrad CPC :> CPC 6128 (Amstrad, 1985)
CPC 464 (Amstrad, 1984)
> CPC 6128 (Amstrad, 1985)
> CPC 6128 (Amstrad, 1985)
> CPC 6128 (Amstrad, 1985)
> CPC 6128 (Amstrad, 1985)
CPC 464 (Amstrad, 1984)
CPC 464 (Schneider, 1984)
> CPC 6128 (Amstrad, 1985)
CPC 664 (Amstrad, 1985)
CPC 464 Plus (Amstrad, 1989)

Recherche des machines équivalentes :
Le même constructeur (Amstrad)
Le même microprocesseur (Zilog Z80A)
La même catégorie de microprocesseur (8 bits)
La même année de sortie (1985)

Liens dans le Musée des Jeux Vidéo de MO5.COM : 6 jeux testés.
Batman (1986)
Infernal Runner (1985)
MOVIE (1986)
Orphée : le voyage aux enfers (1985)
Oxphar (1987)
Pacific (1987)


1 commentaires sur cette fiche
SujetAuteur
 
J'ai trouver un site dodo
Le 23/02/2013 à 04:24:37.
 
 
Chercher dans les collectionsPoster un message