Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Console : La Bandai Playdia
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Console : La Bandai Playdia - 8629 visites

Image : Cedric Mangerich
Informations
Cote de rareté (69 votes / très fiable)
Difficile à trouver (Rare)


Très rare
 5,80 %
Rare
 75,36 %
Normal
 13,04 %
Commun
 5,80 %
Très commun
 0,00 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (23 votes / fiable)
Prix conseillé : 100 Euros.


70 E100 E300 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter

La Playdia de Bandai sort en 1994, et est une des premières consoles de jeux japonaise à pouvoir afficher des séquences vidéo de bonne qualité. Elle est un peu l'équivalent de ce que nous avons connus en France ou en Europe sous les traits du Philips CDI, un lecteur de salon multimédia, capable de lire les CD audios et des films sur votre téléviseur.


Design :
Mais au contraire de Philips qui proposait un système matûre et destiné avant tout aux adolescents voir aux adultes, avec toute une gamme de films normalement disponibles à la même époque en cassettes VHS, Bandai privilégia la cible des enfants. Et ce choix d'abord commercial influa bien sûr directement sur le design de la machine : celle-ci ressemble vraiment à un jouet, avec ses couleurs vives bleue/vert/rouge.
En s'intéressant d'un peu plus près à la machine, le premier point interéssant est que la manette, unique, ne dispose que de peu boutons par rapport à une manette de SuperNES par exemple, renforçant la destination enfantine de l'objet. Qualité tout de même, celle-ci est infrarouge et sans fil, bien avant l'heure des consoles modernes comme la Wii ou la PS3. Pratique, celle-ci se range sur le devant de la console, où une encoche a été prévue pour l'accueillir.


Capacités :
Les sorties au dos de la console sont elles aussi très limitées : une sortie vidéo composite, et deux prises RCA stéréo pour le son. Le support numérique utilisé est le CDROM, à une époque ou certaines consoles fonctionnaient encore avec des cartouches de jeu. La Playdia est d'ailleurs heureusement pourvue de la capacité de lire les CD audios : un petit programme en mémoire morte se chargeant de l'interface nécessaire. Techniquement, la console est pourvue d'une puce de décompression vidéo dont la qualité est à peu près équivalente à une cassette VHS, à l'avantage bien entendu que le support ne se dégrade pas à chaque lecture, bien entendu. Voyons ce que ça donne une fois un jeu lancé !


Les jeux :
La Playdia restera un produit Japonais et ne sera jamais exportée ailleurs que l'archipel. Quand on connait les licences sorties sur ce support, force est d'avouer que c'est un constat logique : SailorMoon, DragonBall Z, Hello Kitty, Gundam, Ultraman... Même si quelques fans existaient déjà en ce début des années 90 en Europe, ils n'auraient certainement jamais constitué une assez grande part de marché pour rendre le produit rentable ! Ce qui est bien sûr totalement l'inverse au Japon, où les fans (les otakus) ont de tout temps été légion.

Lançons un jeu, tenez par exemple, ce sacro-saint Ultraman. La présentation est aguicheuse, les possibilités vidéo de la bête indéniable : l'image est plein écran et relativement fluide, environ 15 images/seconde. Nous sommes loin des 24 images/seconde du cinéma, mais nous acceptons vu l'ancienneté de la machine. Le générique Japonais original se termine et la première notion d'intéractivité apparait sous la forme d'un menu. Il est l'heure de juger des qualités ludiques des jeux en question.

Et là, c'est le drame. Il n'y a au final que très peu d'intéraction dans les jeux, qu'il s'agisse d'Ultraman ou d'autres. Ce sont souvent soit des QCM, soit et au mieux une maigre séance interactive pendant laquelle la console diffuse une vidéo et vous propose...  d'appuyer sur un bouton. Puis la séquence vidéo suivante ce lance. C'est tout. Cette console semble même incapable de gérer des décors ou des objets 2D comme la très grande majorité de ses consoeurs. Tous les jeux sont uniquement basés sur cette intéractivité extrêmement limitée, et au final, finissent par tous se ressembler !


Succès et devenir :
La console, bien que destinée au marché des enfants au Japon et donc dotée d'un catalogue de jeu tiré des meilleures licences de Bandai, restera un flop commercial. La console sortira rapidement marché, surtout que des challengers de taille, en la personne des très célèbres Sony PlayStation et Sega Satun, dignes représentantes de la classe des 32 bits, pointaient déjà leur capot avec des caractéristiques très nettement supérieures.

Il est très intéressant de noter que selon certaines légendes urbaines et dans les dernières heures de la console, on assistera à un revirement total de situation puisque les Playdia iront finalement équiper les fameux Love Hotels japonais pour diffuser des films érotiques pour adultes. Incroyable !

Mais ne nous y trompons pas, les fans inconditionnels d'Ultraman ou de DragonBall se doivent absoluement de posséder cette console unique ! Avis aux collectionneurs.


Jeux connus :

1994 (11 titres)
23/09 - Dragon Ball Z - Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku Chikyuu Hen - [BAPD-01]
23/09 - Bishoujo Senshi Sailor Moon S - Quiz Taiketsu! Sailor Power Syuuketsu!! - [BAPD-02]
23/09 - SD Gundam Daizukan - [BAPD-03]
28/09 - Ultraman Powered - Kaijuu Gekimetsu Sakusen - [BAPD-04]
28/09 - Hello Kitty - Yume no Kuni Daibouken - [BAPD-05]
25/11 - Aqua Adventure - Blue Lilty - [BAPD-06]
25/11 - Newton museum - Kyouryuu Nendaiki Zen Pen - [BAPD-07]
25/11 - Newton museum - Kyouryuu Nendaiki Kou Hen - [BAPD-08]
08/12 - Shuppatsu! Doubutsu Tankentai - [BAPD-09]
16/12 - Ultra Seven - Chikyuu Bouei Sakusen - [BAPD-10]
16/12 - Dragon Ball Z - Shin Saiyajin Zetsumetsu Keikaku Uchuu Hen - [BAPD-11]

 1995 (16 titres)  [modifier]
24/01 - Norimono Banzai!! - Kuruma Daishuugou!! - [BAPD-12]
24/01 - Norimono Banzai!! - Densha Daishuugou!! - [BAPD-13]
22/03 - Ie Naki Ko - Suzu no Sentaku - [VPRJ-09722]
22/03 - Gamera - The Time Adventure - [BAPD-15]
22/06 - Elements Voice Series vol.1 Mika Kanai - Wind&Breeze - [BAPD-18]
22/06 - Elements Voice Series vol.2 Rika Fukami - Private Step - [BAPD-19]
22/06 - Elements Voice Series vol.3 Aya Hisakawa - Forest Sways - [BAPD-20]
28/07 - Bishoujo Senshi Sailor Moon SS - Sailor Moon to Hiragana Lesson! - [BAPD-21]
28/07 - Ultraman - Hiragana Dai Sakusen - [BAPD-22]
28/07 - Ultraman - Alphabet TV e Youkoso - [BAPD-23]
24/08 - Bishoujo Senshi Sailor Moon SS - Sailor Moon to Hajimete no Eigo - [BAPD-24]
24/08 - Bishoujo Senshi Sailor Moon SS - Youkoso! Sailor Youchien - [BAPD-25]
24/08 - Ultraman - Oideyo! Ultra Youchien - [BAPD-26]
20/10 - Chougoukin Selections - [BKPD-01]
16/11 - Elements Voice Series vol.4 Yuri Shiratori - Rainbow Harmony - [BKPD-02]
15/12 - Soreike! Anpanman - Picnic de Obenkyou - [BAPD-27]

 1996 (6 titres)  [modifier]
22/03 - Ultraman - Suuji de Asobou Ultra Land - [BAPD-28]
22/03 - Ultraman - Ultraman Chinou UP Dai Sakusen - [BAPD-29]
27/03 - Elements Voice Series vol.5 Mariko Kouda - Welcome to the Marikotown! - [BKPD-03]
24/04 - Nintama Rantarou - Gun Gun Nobiru Chinou Hen - [BKPD-04]
15/05 - Nintama Rantarou - Hajimete Oboeru Chishiki Hen - [BKPD-05]
26/06 - Gekisou Sentai Carranger - Tatakae! Hiragana Racer - [BKPD-06]

 Jeux offerts (3 titres)  [modifier]
Yumi to Tokoton Playdia - [BS-003]
Kero Kero Keroppi - Uki Uki Party Land - [BS-010]
Bandai Item Collection 70' - [BS-020]



Dernière mise à jour le 24-04-2008.
Rédacteurs :
Philippe Dubois

Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
ConstructeurBandai (Japon)
MicroprocesseurSpécifique 8 bits (!)
Mémoire vive (RAM)?
Mémoire morte (ROM)?
Capacités graphiques?
Capacités sonores?
ManettesManette infrarouge, deux boutons.
InterfacesVidéo composite
Audio stéréo
Périphériques
JeuxJeux (hum) sur CDROMs
Lecteur de cd Audio
Dimensions?
Poids?
Mise en vente 1993
Prix990 Francs (Japon seulement) (environ 169 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)





 
Chercher dans les collectionsPoster un message