Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Ordinateur : L' Amstrad CPC 464
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Le modèle de machine que vous avez demandé n'ayant pas de différences importantes par rapport au modèle de base, nous avons choisi de vous rediriger vers le modèle le plus commun et disposant du plus d'informations dans le Musée.

Ordinateur : L' Amstrad CPC 464 - 4064 visites
Cliquez pour agrandir !
Informations
Cote de rareté (7 votes / peu fiable)
Assez simple à trouver (Normal)


Très rare
 28,57 %
Rare
 28,57 %
Normal
 14,29 %
Commun
 0,00 %
Très commun
 28,57 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (1 vote / peu fiable)
Prix conseillé : 90 Euros.


90 E
Votre prix (Euros) :Voter
Il y a des ordinateurs de légende, ne serait-ce que parce qu'ils furent une révolution en eux-mêmes, et c'est le cas des Amstrad CPCs, pourtant si critiqués. La recette d'Amstrad, alors fabriquant d'éléments de chaines haute fidélité, est simple : proposer au grand public un ordinateur dont la technique a déjà fait ses preuves, pour des composants au moindre prix, et livré dans un système complet comprenant l'écran dédié. Il s'en suit une machine réellement désuète, sans grand intéret pour l'évolution de la microinformatique de l'époque, mais proposée à un prix défiant toute concurrence ! A l'époque, les premiers Amstrad CPC464 avec écran monochrome, le premier véritable micro-ordinateur familial "Plug'n Play", était proposé à un prix équivalent au prix d'un ordinateur classique seul (C64, MSX, Thomson MO5, etc.). Le succès fut tel qu'Amstrad imagina rapidement une suite logique à cet évènement et produisit encore 4 modèles supplémentaires afin de créer une famille de machines tout à fait compatibles et évolutives. Ainsi nacquirent par la suite les CPC 664, tombé aux oubliettes pour cause de précarité, et le célébrissime CPC 6128, suivit plus tard par les CPC 464+ et CPC 6128+.

<
Cliquez pour agrandir !
>
Ci-contre la carte mère du CPC464 CRTC4, le tout dernier modèle de carte mère qu'ait fait Amstrad pour le CPC464. En effet, dans cette version extrèmement courte, beaucoup de composants dont le chipset vidéo ont été tout intégrés dans une seule puce, visible à droite, au format CMS. C'est ce qui vaut à ce CPC d'être un CRTC4, 4 étant la révision de cette fameuse puce !
Pour infos, les bricoleurs retrouveront exactement la même puce dans les CPC464+ et CPC6128+ !


Tous les Amstrad CPCs, y compris les ordinateurs dédiés au traitement de texte, les PCW256 et 512, tournent autour du bien connu (et bien maitrisé !) Zilog Z80A à 4 MHz. Le circuit graphique utilisé par tous les CPCs est le très connu Motorola 6845 (les cartes CGA des IBM PC), et affiche plusieurs résolutions au choix dans une palette de 27 couleurs (3x3x3, composantes RVB) : 160x200 en 16 couleurs, 320x200 en 4 couleurs, 640x200 en monochrome. A bien y regarder, cela correspond aux capacités d'un ordinateur du tout début des années 80 ! Coté son, les CPCs utilisent tous un General Instruments AY-G-8912, avec ses habituelles 3 voix en PSG plus canal de bruit. Pour la mémoire, les CPC464, 664 et 6128 sont dotés respectivement de 64, 64 et 128 Ko de RAM. Le détail différenciant le plus les trois modèles est l'utilisation comme unité de mémoire de masse soit d'un lecteur de cassette (464), soit d'un lecteur de disquettes (autres modèles), à ceci près que le format choisit, chose curieuse, n'est pas le déjà futur standard des années 80, le 3 pouces et demi, mais le 3 pouces-tout-court. Aberrant, surtout quant on voit le prix des disquettes vierges, près de trois fois supérieur au prix des disquettes normales !

Mais l'Amstrad CPC, surtout le 6128, a obtenu un tel succès auprès du grand public que malgré ses faibles qualités intrinsèques, cet ordinateur est une légende, et ne sera pas oublié de si tôt par la pluspart de ses anciens utilisateurs.


Pour :

  • Le prix, pour une configuration aussi complète
  • Unité de mémoire de masse incluse
  • Une machine fonctionnelle livrée prête à l'emploi
  • Un Basic agréable et performant

    Contre :

  • Le manque d'innovation technique
  • La faible qualité de l'écran couleur fournit

    Vous pouvez en voir une publicité. Une autre, encore une autre, et une dernière !



  • Dernière mise à jour le 05-06-2005.
    Rédacteurs :
    Philippe Dubois

    Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
    ConstructeurAmstrad (Angleterre)
    MicroprocesseurZilog Z80A (8 bits) à 4 MHz
    Mémoire vive (RAM)64 Ko
    Extensibles à 128 Ko
    Mémoire morte (ROM)32 Ko
    Affichage texte20x25 en 16 couleurs parmis 27
    40x25 en 4 couleurs parmis 27
    80x25 en 2 couleurs parmis 27
    Capacités graphiquesChipset Motorola 6845
    160x200 en 16 couleurs parmis 27
    320x200 en 4 couleurs parmis 27
    640x200 en 2 couleurs parmis 27
    Capacités sonoresGeneral Instruments AY-3-8912 3 voies + bruit, 7 octaves
    ClavierAzerty avec pavé numérique/touches de fonctions
    InterfacesPort parallèle 7 bits
    Port d'extension
    Prise RGB pour moniteur dédié
    Port Joystick type D 9 broches
    Prise casque
    PériphériquesLecteur de cassette intégré
    Adaptateur peritel MP1
    Imprimante DMP1
    Ecran monochrome vert GT64
    Ecran couleur CTM640
    Lecteur de disquette pour 464 avec CP/M et LOGO (2890 F)
    LogicielsLocomotive Basic intégré 1.0
    Nombreux jeux et utilitaires sur cassettes et disquettes
    Dimensions57x7x18 cms
    Poids5 Kgs
    Mise en venteJuin 1984
    Prix2990 F. avec moniteur monochrome
    4490 F. avec moniteur couleur
    (environ 677 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)


    7 Articles attachés
    Le format YM
    Le Light Pen (stylo optique)
    La CPCISA
    Le Gate Array, le composant central du CPC
    La Memcard
    Gestion de la mémoire sur CPC
    Vieumikro 2003



     
    Chercher dans les collectionsPoster un message