Logo de l'association MO5.COM ARCHIVES !
Cliquez ici pour accéder au nouveau site !
Connexion / S'inscrire
 Association MO5.COM pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique

 Musée des Machines : Console : La Sega Dreamcast (Japonaise)
 
Sur le nouveau site
 
Musées en ligne
 
Communauté
 
Pour nostalgiques
 
Console : La Sega Dreamcast (Japonaise) - 10427 visites
Informations
Cote de rareté (138 votes / très fiable)
Assez simple à trouver (Normal)


Très rare
 0,72 %
Rare
 13,77 %
Normal
 80,43 %
Commun
 5,07 %
Très commun
 0,00 %

Donnez votre avis !
Voter
Cote de prix (28 votes / fiable)
Prix conseillé : 75 Euros.


15 E75 E500 E
Donnez votre avis !
Votre prix (Euros) :Voter

La Sega Dreamcast, première console à posséder un modem RTC, permettant de se connecter à internet. C'est aussi la première console 128 bits  du marché (cette dénomination provient en fait du processeur graphique en 128 bits, alors que le microprocesseur central lui est un 64 bits - Cela vous rappelle t-il l'Atari Jaguar ? ).

Il y avait tout ce qu'il fallait sous le capot. Voici quelques détails :
- un processeur RISC Hitachi SH4, 128bits, à 200MHz, capacité de calcul de 1,4Gflops.
- un processeur graphique PowerVR2 DC conçu par NEC, capable d'afficher 3 millions de polygones/s.
- un processeur sonore abriqué par Yamaha, basé sur un processeur ARM7 32 bits, restituant 64 canaux en stéréo.
- support GD-ROM de 1Go, compatible CD-ROM.
- modem intégré, jusqu'a 4 manettes, plusieurs cartes mémoire (VMU), pack de vibration.
- de nombreux accessoires.

Mais pourtant, malgré tout ceci, la Dreamcast a fait ce que l'on appele généralement un flop. Mais que s'est-il passé ? L'arrivée d'une concurrence performante, un désintérêt des maisons d'édition de jeux pour cette console, un piratage à la portée de tous ou presque...nombreux sont les paramètres qui rentrent en ligne de compte. 
Je ne m'aventurerai pas dans une théorie scabreuse pour expliquer cet échec. Chacun peut donner son avis. Il y a assez de théories sur Internet pour expliquer tout cela. Ce qui est sûr, c'est que Sega arrête sa production à peine 2 ans et demi aprés sa sortie.

Cependant, la Dreamcast n'est pas morte, car aprés cette première vie, une deuxième commence avec une communauté underground de développeurs qui, dés 2000, sentant peut être le vent venir, se mettent à sortir des émulateurs et outils en tout genre, et même quelques jeux. C'est ainsi que la DC dispose de quoi jouer de l'arcade (Mame), de la NES, SNES, MegaDrive, NeoGeo, Amstrad CPC, GameGear, Master System, Gameboy et peut également être utilisée comme lecteur Divx, MP3, MPG... A noter qu'un portage de Linux est disponible.

Pour :
- Capacités générales excellentes
- Trés bons graphismes
- Facilité de programmation

Contre :
- Faible ludothèque à sa sortie

Sélection :
Rez, Daytona USA, Shenmue, Virtua Tennis, Soulcalibur, Twinkle Star Sprites



Dernière mise à jour le 03-04-2009.
Rédacteurs :
Philippe Dubois
grom-ux
TME

Spécifications techniques      (Récupérer ces informations pour votre site personnel ?)
ConstructeurSega (Japon)
MicroprocesseurHitachi SH-4 (64 bits) à 200Mhz Hitachi SH7750, Nec PowerVR2 CLX et Yamaha super Intelligent Sound Processor (ARM7)
Mémoire vive (RAM)16Mo de mémoire centrale, 8Mo pour la vidéo et 2Mo pour le son.
Mémoire morte (ROM)128 Ko de flash
Capacités graphiques640x 480 (NTSC) ou 640x576 (PAL)
3M de polygones/seconde
16 millions de couleurs
Capacités sonores64 canaux stéréo PCM/ADPCM
ManettesJusqu'a 4 manettes, clavier, souris
InterfacesModem (33Kbps EU et Asie, et 56Kbps pour les USA)
Réseau (avec l'option broadband adapteur)
Port série.
4 ports manettes
Périphériques
  • Manette : 4 manettes peuvent être connectées sur la face avant de la console. Chaque manette dispose de 2 ports VMU (voir ci-dessous) disposés l'un au-dessus de l'autre.
  • Carte mémoire : Ses cartes mémoires étaient composées d'un petit écran à cristaux liquides noir et blanc et de boutons, les transformant à l'occasion en petites consoles de jeu portable, appelées VMU pour Visual Memory Unit. Deux VMU sont enfichables simultanément dans la manette. Les intérêts de cette VMU étaient multiples :
    permettre un affichage sur la manette car l'écran était visible une fois la VMU enfichée dans la manette
    échanger facilement des sauvegardes de jeu car 2 VMU pouvaient être connectées entre elles.
    prolonger l'expérience de jeu en jouant sur VMU si le jeu Dreamcast proposait cette fonctionnalité.
  • Kit de vibration : Un accessoire optionnel, le rumble pack permettait de rendre la manette vibrante en l'enfichant dans un des ports VMU de la manette. Pour que cela fonctionne, le jeu doit être compatible.
  • Clavier et Souris : Très utile pour profiter pleinement de la connexion Internet de la Dreamcast et surfer plus facilement.
  • Manette arcade : Arcade Stick : Une manette plus grosse et lourde permettant une expérience de jeu proche de celle des bornes d'arcade.
  • Pistolet : Pour jouer de manière plus efficace sur des jeux comme The House of the Dead 2.
  • Tapis de danse : Permettant de jouer à la série des " Dance Dance Revolution " , ou encore à " Feet Of Fury "
  • Maracas : Le seul jeu tirant parti de cet accessoire est Samba de Amigo.
  • BBA ou Broadband Adapter : Cet élément remplace le modem de la Dreamcast par un adapteur Ethernet. Disponible à la vente uniquement sur Internet et en petite quantité, c'est un accessoire très rare.
  • Canne à pêche : Avec capteur de mouvement pour les lancers. Compatibles avec les jeux Sega Bass Fishing 1 et 2, Sega Marine Fishing.
  • Twin Sticks : Le seul jeu tirant parti de cet accessoire est Virtual-On Oratorio Tangram
  • Race Controller = Volant : Pour tous les jeux de course
  • Link cable : permet de relier 2 dreamcast pour jouer sur deux écrans séparés (nécessite 2 consoles, 2 jeux, 2 écrans) Compatible avec certains jeux comme F355 Challenge ou Virtual-On.
  • Microphone : Créé à l'origine pour permettre des communications entre joueurs online, cet accessoire est utilisable avec les jeux suivants : Alient Front Online, Planet ring et Seaman.
  • Dreameye = camera Dreamcast : Cet accessoire a été créé uniquement pour tirer profit des capacités online de la console et n'est utilisable dans aucun jeu. Il était livré avec un logiciel permettant de la vidéo-conférence.
  • Drikara = Controller de Karaoke : Sorti uniquement au Japon, le Drikara permettait de télécharger des fichiers au format midi sur le service online de Sega Japon. Il était conçu pour supporter le BBA et le Dreameye. Le dreamkara n'a pas de mémoire interne, et les chansons téléchargées pendant une session étaient effacées en éteignant la console.
  • Densha de Go! Controller : Encore un accessoire créé pour un seul jeu : Densha de Go!, une simulation de conduite de train.
  • Para Para Controller : Accessoire uniquement vendu avec un Jeu (Para Para Paradise - également sorti sur PS2). Le Para Para est une danse principalement fondée sur le mouvement des bras. Cet accessoire se compose d'un tapis et de 5 capteurs de mouvements posés au sol. Le joueur se place au centre des capteurs et doit suivre les indications affichées à l'écran (même principe que DDR, mais avec les mains)
    Il existe de nombreux autres accessoires développés par des éditeurs tiers :

  • Panther DC (développé par Madcatz) : Cet accessoire plutôt rare (diffusion surtout en Amérique du Nord) est un joystick couplé à un trackball : il permet de jouer aux FPS et aux jeux d'avion.
  • Quasimoto Quasicon : Une plateforme présentant deux manettes type Arcade permettant de jouer à deux, comme sur une borne d'arcade. Cet accessoire a été développé pour être compatible multi-plateforme. Il est disponible avec des adaptateurs Dreamcast. (adaptateur Sony Playstation 2, Microsoft Xbox et PC/MAC par défaut).
  • ASCII pad FT : Ce pad aux allures de pad Saturn a été édité en version limité SNK pour les jeux de combat.
  • ASCII Mission stick : Un pad spécifique pour les jeux de simulation aérienne.
  • Pop'N'Music Controller (édité par Konami) : Encore un accessoire pour un seul type de jeu : Pop'n'music 1 à 4.
  • X-Arcade Controller : Une plateforme présentant deux manettes type Arcade permettant de jouer à deux, comme sur une borne d'arcade. Cet accessoire a été développé pour être compatible multi-plateforme. Il est disponible avec des adaptateurs Dreamcast, Playstation 2 et Xbox (adaptateur PC par défaut).
  • Double Power : de marque HKEMS, c'est un boitier avec 2 ports pour VMU, permettant les échanges de sauvegardes, et un port pour se brancher sur le port parallèle d'un PC, afin de conserver ses sauvegardes sur ordinateur (ou de récupérer des sauvegardes sur Internet. Nécessite l'achat du cable "DC VMS Cable" de la même marque.
  • Total Control : de marque HKEMS, c'est un adaptateur permettant de jouer avec un pad PSX sur sa Dreamcast.
  • Total Control Plus : de marque HKEMS, le même que le précédent, mais avec un port supplémentaire pour brancher son VMU, support du mode Dual Shock
  • Total Control 2 : (HKEMS) Pareil que le précédent, avec un adaptateur pour clavier et pour volant PSX
  • Total Control 3 : (HKEMS) Adaptateur pour manette de Sega Saturn. Supporte le twin stick de la Saturn.
  • Total Control 5 : (HKEMS) Adaptateur pour clavier et souris standard.
  • Jeux
    Dimensions
    Poids
    Mise en venteNovembre 1998
    Prix1790 F (environ 284 euros de maintenant : table de conversion INSEE 2001)

    Dates de sortie :
    • Japon : 27 novembre 1998
    • USA : 9 septembre 1999
    • Europe : 14 octobre 1999




     
    Chercher dans les collectionsPoster un message