Philippe Ulrich - MO5.COM

Philippe Ulrich

Né en 1951, Philippe Ulrich est marqué par un voyage autour du monde qu’il effectue pendant cinq ans dans les années 70, et à son retour en France, sans argent, il crée une communauté de musiciens dans une ferme landaise.

À la fin de la décennie, il s’initie à la musique électronique et à l’informatique et sort un deuxième album composé sur synthétiseurs, tout en créant ses premiers jeux sur ZX80. Il fonde alors avec Emmanuel Viau la première société d’édition de jeux vidéo en France, ERE Informatique, qui a produit des titres comme Macadam BumperCrafton & Xunk ou encore Teenage Queen. En 1988, il signe avec Didier Bouchon le jeu L’Arche du Captain Blood, un succès commercial primé à travers le monde.

Alors que ERE Informatique est revendu à Infogrames, il crée le label Exxos, qui désigne le dieu des programmeurs auquel la machine qui a servi à développer chaque jeu est sacrifiée lors de cérémonies médiatisées. Philippe Ulrich produit également avec Rémi Herbulot, pour le compte de Virgin, un jeu vidéo tiré du roman Dune, l’un des tout premiers CD-ROM de l’histoire.

En 1989, suite à des désaccords avec la direction d’Infogrames, Ulrich, Herbulot et Jean-Martial Lefranc fondent Cryo Interactive Entertainement et éditent ainsi des jeux audacieux comme MegaRaceAtlantisLost Eden ou encore Versailles 1685 : Complot à la Cour du Roi Soleil. En véritable précurseur, Philippe Ulrich crée également l’univers virtuel Le Deuxième Monde en 1997 et est fait chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres deux ans plus tard.

Avec l’éclatement de la bulle Internet, Cryo ferme en 2002 comme beaucoup d’autres sociétés en France, et tout en gardant un œil sur le jeu vidéo (il a co-créé en 2014 les Ping Awards), Philippe Ulrich se consacre aussi beaucoup à la musique, puisqu’il a notamment contribué au retour au sommet d’Henri Salvador en 2000


Créations