Atelier de MO5.COM : Backup de kits de développement Katana (Sega Dreamcast)

L'association MO5.COM oeuvre pour la préservation du patrimoine numérique, et cela passe par la sauvegarde (ou Backup) de kits de développement ayant été utilisés dans l'industrie, ce qui permet de temps en temps de mettre la main sur des versions "unreleased" (non commercialisées) de jeux plus ou moins connus, dans un but uniquement d'archivage pour les chercheurs.

Grâce à un nouveau et émérite membre de l'association, nous avons pu mettre la main sur 3 kits de développement Katana (pour console Sega Dreamcast) dont deux en fonctionnement, et avons procédé à la lecture et la sauvegarde de toutes les données de leurs disques durs SCSI de 8 Go. Pour cela, nous avons fait appel à un expert externe, comme cela nous arrive parfois en cas de besoins aussi spécifiques, en la personne de Mickaël Cardoso, devenu depuis membre de l'association. Mickaël travaille depuis plus de 10 ans sur la préservation des jeux et prototypes de jeux pour la Sega Dreamcast dans un groupe international de passionnés.

Nous avons donc reçu Mickaël dans le local de stockage de nos collections afin d'inspecter tout d'abord les trois kits de développement Katana et ensuite réaliser le dump de leur disques durs, puis l'analyse de leur contenu, afin de déterminer s'ils contiennent des données (jeux prototypes, versions non définitives, etc) de jeux qui seront à leur tour archivées pour la communauté.

P 20190525 152800 vHDR Auto

Nos trois kits de développement vont être passés au crible pour savoir ce qu'ils contiennent.

Mickaël, habitué à réaliser des dumps de disque dur de ces kits de développement est donc venu nous voir avec son propre matériel de dump préconfiguré, histoire de ne pas perdre de temps à trouver un PC fonctionnel avec une carte contrôleur SCSI compatible.

P 20190525 153306 vHDR Auto

Mickael installe son matériel et commence le démontage de nos kits de développement Dreamcast (nom de code Katana).

Les Kits de développement Dreamcast sont des matériels très particuliers, qui emploient une carte mère compatible Dreamcast mais avec plus de mémoire notamment, et plus de possibilités d'extensions, comme une carte réseau RJ45 native par exemple. Ils sont présentés sous la forme de petits boitiers PC avec le même genre d'alimentation, un disque dur SCSI de 8 Go en moyenne et un lecteur de GDROM non conventionnel lui aussi (très différent de celui des consoles de jeu).

P 20190525 153702 vHDR Auto

Mickaël, avec notre support, ouvre très précautionneusement chaque kit tour par tour, tout en nous expliquant comment ils fonctionnent.

P 20190525 153508 vHDR Auto

Le kit est maintenant complètement ouvert et donne accès à tous les composants. Nous allons donc pouvoir retirer le disque dur interne.

 

P 20190525 154631 vHDR Auto

Le disque SCSI est maintenant pleinement disponible et branché à un ordinateur PC grâce à une carte SCSI. Son contenu va pouvoir être dumpé sous Linux car au format exFAT.

Typiquement, la sauvegarde par Linux d'un disque dur SCSI prend quelques minutes. Néanmoins, nous avons eu quelques frayeurs lors de la réalisation des dumps, car les vieux disques durs des kits n'avaient pas tourné, bien entendu, depuis plusieurs années !

P 20190525 160035 HDR

Un simple PC sous Linux mais doté d'une bonne carte SCSI de l'époque et compatible avec le disque dur des kits (ici une bonne vieille Adaptec) permet d'accéder au contenu du disque.

Mickaël est donc reparti avec trois dumps chez lui pour analyser leur contenu au calme, et est revenu vers nous rapidement avec l'analyse suivante :

  • Katana 1 : Il y a une version de Donald Couac Attack pour Dreamcast (« Master 25 ») très proche de la release, seulement 2 jours avant la sortie.
  • Katana 2 : Ce Katana contient la version « Master 23 » du même jeu, en date du 16 novembre, soit environ 4 jours avant la sortie.
  • Katana 3 : Il n’y a pas de Donald exploitable (mais il y en a eu, les données sont détruites) en revanche, il y a une démo de Rayman 2 pour le magazine Dream On USA. De plus il y a une tonne de documentation interne (dont certains documents sont écrits par des membres de la société) et plus étrange… le code source d’un jeu de Kart sur N64 datant de 1999. Sûrement un portage en préparation ou bien effectivement réalisé ?"

Les dumps ont bien entendu été sauvegardés sur notre NAS, et nous ne manquerons pas à l'association de continuer ces travaux d'archivage du contenu des machines rares ou des kits de développement qui rentrerons en collection afin d'en faire profiter la communauté.

Philippe Dubois, Association MO5.COM, Président