Captain Harlock

Philippe Dessoly

[caption id="attachment_7825" align="alignnone" width="680"] Philippe Dessoly en dédicaces sur le stand MO5.COM lors de la Paris Games Week 2018.[/caption] Né en 1969 à Saint-Vallier, Philippe Dessolycommence à dessiner à l’âge de huit ans suite à la découverte de Goldorak, et décide dès le collège de se consacrer à sa passion, les mangas et les comics. Ainsi, en 1986, il fait son entrée au Lycée professionnel des Arts Graphiques et du livre Corvisart. Rêvant de travailler dans le dessin animé, il tente le concours d’entrée aux Gobelins, sans succès, puis saisit en 1989 l’opportunité de débuter sa carrière chez Ocean Software, éditeur britannique qui dispose d’une branche française depuis 1986. Philippe Dessoly participe à la création des graphismes de titres originaux comme Beach Volley (1989) et Ivanhoe (1990), et de portages de jeux d’arcade japonais sur micros 16-bit, spécialité de la filiale, comme Toki(1991) ou Snow Bros. – ce dernier étant finalement annulé bien qu’achevé. Quand Ocean France ferme ses portes en 1992, il décide avec le programmeur Pierre Adane de développer en freelance Mr. Nutz, que la maison-mère accepte d’éditer en 1993 sur Mega Drive et Super Nintendo. Primé par la presse française, il connait un certain succès commercial. Avec l’arrivée de la 3D, Philippe Dessoly continue de créer du pixelart, notamment sur portables, pour le compte d’Ocean puis d’Infogrames après leur fusion en 1996. En parallèle, il débute son activité d’illustrateur en tant que Golgoth71 et est contacté en 2003 par la société japonaise de produits dérivés HL Pro, qui en fait le dessinateur officiel de séries prestigieuses comme AlbatorUlysse 31 et Goldorak, pour créer de nombreux packagings, figurines, couvertures de magazines, etc. D’ailleurs, il collabore aussi avec le regretté Christophe Gayraud sur un RPG Captain Harlock ainsi que sur Flashback Legends sur Game Boy Advance, qui ne verront hélas pas le jour – bien que le second soit terminé ! Les deux hommes cofondent néanmoins avec Mickaël Pratali le studio Otaboo en 2006, qui crée divers jeux à licence pour les portables de Nintendo. Lassé du milieu des jeux vidéo, Philippe Dessoly est toutefois contacté pour remettre au goût du jour, en HD, des classiques de l’arcade comme Joe and Mac: Caveman NinjaToki et Magical Drop, mais seul le dernier est sorti à ce jour, en 2012. Actuellement concentré sur l’univers du manga, il espère pouvoir évoluer dans celui des comics et donner une suite à Mr. Nutz