Metroid (1986)

Satoru Okada

Né le 10 janvier 1947, Satoru Okada entre chez Nintendo en 1975 en tant qu’ingénieur au sein de la division Nintendo Research & Development 1 dirigée par Gunpei Yokoi. Il apporte à ce dernier ses connaissances des évolutions récentes de l’électronique, et devient rapidement son bras droit pour l’aider à concevoir d’innombrables jeux et jouets. Parmi eux, on retrouve notamment les briques N&B Blocks inspirées des LEGO, les pistolets optoélectroniques « Kōsenjū » ou encore les jeux électroniques Game & Watch qui connaissent un succès fulgurant dans le monde entier. En arcade, il aide au développement des simulateurs de tir Laser Clay System (1973) et développe Donkey Kong Jr. (1982). Dans le domaine des consoles, il devient producteur d’un grand nombre de logiciels pour la Famicom – en particulier des titres faisant appel aux accessoires comme les jeux de tir Duck Hunt et Hogan’s Alley (1984), et ceux qui utilisent le fameux robot R.O.B.. Il est également réalisateur en chef d’autres classiques de la 8-bit comme Metroid et Kid Icarus (1986) ou encore Famicom Wars (1988). Mais son plus gros coup d’éclat demeure peut-être d’avoir su imposer ses idées pour les successeurs des Game & Watch ; il devient responsable du développement de la Game Boy (1989) et dirige celui de tous les titres de lancement dont Super Mario Land. Par la suite, il se concentre encore davantage sur le hardware d’autant que Yokoi quitte Nintendo en 1996, et que la R&D1 est alors divisée en deux branches dont l’une est dédiée aux portables. Okada en devient le responsable et crée en son sein la Game Boy Color (1998), la Game Boy Advance (2001) et enfin la Nintendo DS (2004). Il prend finalement sa retraite en janvier 2007 mais reste conseiller honoraire sous contrat pour Nintendo jusqu’en janvier 2010.