National Videogame Museum

Ian Livingstone

ian livingstone Né le 29 décembre 1949 à Prestbury dans le Cheshire, en Angleterre, Ian Livingstone fonde Games Workshop début 1975 avec ses colocataires Steve Jackson et John Peake. La société commence par publier Owl & Weasel, une newsletter sur les jeux de société, de rôle et les wargames avant de distribuer Donjons & Dragons et d’autres jeux TSR plus tard cette année-là. Games Workshop lance le magazine spécialisé White Dwarf en 1977 avec Livingstone en tant que rédacteur en chef, et ouvre sa première boutique dans l’Ouest londonien en 1978. Début 1979, Livingstone et Jackson fondent Citadel Miniatures avec Bryan Ansell pour fabriquer des figurines pour les jeux de rôle et les gammes spécialisées Warhammer (1983) et Warhammer 40,000 (1987). En 1982, Livingstone co-écrit Le Sorcier de la montagne de Feu avec Steve Jackson et signera seul quinze autres livres-jeux Défis fantastiques, dont La Cité des voleurs (1983) et Le Labyrinthe de la mort (1984), la série ayant dépassé les vingt millions d’exemplaires. Il crée également plusieurs jeux de société comme Judge Dredd (1982) et des jeux vidéo tels qu’Eureka! (1984), le premier titre publié par Domark. Après avoir vendu Games Workshop avec Steve Jackson en 1991, Ian Livingstone investit en 1993 dans Domark qui fusionne avec trois sociétés pour former en 1995 Eidos, où il officie en tant que président jusqu’en 2002, puis directeur créatif. Il y lance des licences mondiales du jeu vidéo comme Lara Croft: Tomb Raider et Hitman, et participe à la conception de Beach Life (2002) ou Pony Friends (2007). En 2009, Square Enix acquiert Eidos et nomme Livingstone « président à vie » jusqu’à ce qu’il quitte la société en 2013. Jusqu’en 2017, il est président de Playdemic, développeur du succès mondial sur mobiles Golf Clash. Il co-signe avec Alex Hope le rapport Next Gen publié par le NESTA en 2011, recommandant des changements dans la politique d’éducation pour que l’informatique intègre les programmes scolaires. Il est classé seizième des cent personnes les plus influentes dans l’économie numérique du Royaume-Uni par Wired en 2012. Il est actuellement directeur non-exécutif pour Sumo Group ainsi que Midoki, Fusebox Games, Flavourworks, Antstream et Playmob. Il est mécène du National Videogame Musem, curateur au British Game Institute et vice-président de Special Effect, une œuvre de charité qui utilise les jeux vidéo et la technologie pour améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap. Il est en train d’ouvrir deux Académies Livingstone en collaboration avec Aspirations Academies Trust dédiées à la créativité numérique et aux arts. Livingstone a remporté un prix spécial aux BAFTA en 2002 et a été nommé Officier de l’ordre de l’Empire britannique en 2006, puis Commandeur en 2013, pour ses services rendus à l’industrie du jeu vidéo britannique.