L’Atelier de MO5 : Premiers soins de l’Atari ST

Bienvenue sur ce nouvel article qui, nous l’espérons, inaugurera une série dédiée aux premiers soins à prodiguer à nos chères vieilles machines afin de les maintenir en bon état opérationnel !

Pour être plus précis, vous ne trouverez pas dans ces articles comment réparer une alimentation hors service, changer des composants spécifiques sauf s’ils sont facilement remplaçables, ni de méthodes sur comment souder proprement les composants électroniques par exemple. Il existe cependant sur internet et notamment sur Youtube bon nombre de tutoriels vidéo qui vous donneront des pistes. Si vous avez le moindre doute, un seul réflexe à avoir, venez en discuter sur notre Discord !

Le premier article sera donc dédié aux Atari STf ou STe, une gamme de machines chère à notre cœur et avec laquelle bon nombre de nos membres ont eu leurs premiers émois informatiques. Plus de trente ans après la sortie de la machine, celle-ci a besoin de premiers soins, que nous allons réaliser ensemble.

Table des matières (cliquez pour accéder directement à la rubrique) :

  1. Matériel nécessaire
  2. Démonter l’Atari ST
  3. Recapper l’alimentation
  4. Réparer ou nettoyer le clavier de l’Atari ST
  5. Re-insérer les puces internes sur leurs supports
  6. Nettoyer la souris
  7. Nettoyer le lecteur de disquettes
  8. Désoxydation de la connectique
  9. Remontez votre Atari ST !

 

Matériel nécessaire

Pour cet atelier, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Un jeu de tournevis cruciformes (Philips), ainsi qu’un petit tournevis plat
  • Une petite pince plate
  • Un fer à souder de minimum 25 watts avec un peu d’étain à souder pour l’électronique, une pompe ou de la tresse à dessouder
  • Des condensateurs neufs, dont vous trouverez la liste plus loin, au niveau du chapitre traitant de l’alimentation
  • Quelques coton-tiges et une solution à base d’alcool pur, sans additifs
  • Un petit pinceau pour épousseter les différents composants de la machine à chaque opération
  • Une bombe de nettoyant contact électrique
  • De la graisse au lithium pour les pièces mécaniques

Qui plus est, nous allons travailler tout le long de cet article sur un Atari 1040 STf qui appartient à Jean-François Freitas, qui n’est autre que le musicien qui a travaillé sur la version Atari ST d’Another World !

Photo d'un Atari 1040STf

L’Atari 1040STf de Jean-François Freitas avant démontage

 

Démonter proprement son Atari ST :

Tout d’abord, munissez vous de tournevis cruciformes et d’une petite pince plate. Retournez votre ST sur la face avant (posez le sur un chiffon par exemple pour ne pas le rayer) et dévissez toutes les vis ici entourées en bleu et vert. Par contre, ne les mélangez pas : les vis entourées de vert sont celles de la carrosserie en plastique, les vis entourées de bleu sont celles qui tiennent le lecteur de disquette interne en place. Si cela peut vous aider, utilisez des récipients différents pour chaque catégorie de vis (carrosserie, blindage métallique interne, lecteur de disquettes).

Photo du dessous d'un Atari 1040 STf

Les vis à retirer sous la carrosserie.

 

Une fois les vis enlevées, vous pouvez retourner votre Atari ST et le remettre face avant sur le dessus, et délicatement, retirez toute la carrosserie supérieure en la soulevant verticalement. Elle devrait pouvoir s’enlever sans trop de difficultés. Vous pouvez déjà à ce stade nettoyer à l’eau tiède et en utilisant un peu de savon pur la carrosserie supérieure pour enlever poussières et traces d’usage.

Attention : Les plastiques des carrosseries des Atari ST vieillissent mal et ont tendance à devenir cassants. Faites donc attention à ne pas forcer sur la carrosserie lorsque vous allez l’enlever !

Photo d'un Atari 1040 STf avec la carrosserie supérieure retirée

Le capot supérieur retiré permet d’accéder au clavier

 
Maintenant, vous pouvez soulever le clavier, qui n’est pas fixé au boitier, tout en faisant bien attention à ne pas tirer sur le câble qui le rattache à la carte mère.

Photo du connecteur clavier avec son détrompeur en jaune.

Le câble jaune indique le sens

 
Pour détacher ce câble, attrapez le connecteur avec les doigts et tirez vers le haut. Il ne devrait pas montrer de résistance. À noter que le connecteur du clavier dispose d’un détrompeur, il sera relativement aisé de le remettre en place.

Photo de l'intérieur d'un Atari 1040 STf avec son clavier retiré

Le clavier retiré, il est temps de s’attaquer au blindage !

 
Les protections en métal de la carte mère de l’Atari ST doivent être enlevées une par une en deux étapes :

  • En dévissant les vis métalliques
  • Déplier les ergots en métal servant  à coincer les deux parties du blindage.

Pour les retirer, munissez vous de la pince plate, et bien à la verticale, pincez l’ergot et faites le pivoter de manière à ce qu’il soit bien droit, et que la pièce en métal puisse être retirée facilement :

Illustration de la procédure pour retirer le blindage à l'aide d'une pince plate

Illustration de la procédure pour retirer le blindage à l’aide d’une pince plate

 
Voici à quoi ressemble un ergot en métal redressé :

Gros plan sur l'attache qui retient le blindage métallique de l'alimentation

L’attache redressée, vous pouvez désormais retirer le blindage.

 
Voila, vous avez ainsi accès à toutes les entrailles de votre ST. Et pour l’heure nous allons nous intéresser à un élément vital de sa santé, son alimentation !

 

Recapper l’alimentation :

On entend par le terme recapper (un anglicisme évidemment) le fait de remplacer les condensateurs anciens par des neufs, ce qui évite potentiellement de graves problèmes électriques.

Un condensateur est en effet principalement utilisé comme une sorte de réserve d’énergie qui permet aux composants de la machine de disposer d’une tension de fonctionnement stable. Les condensateurs anciens ont tendance à dysfonctionner et perdre leur capacité de réserve, ce qui peut nuire à la qualité des tensions reçues par les composants, jusqu’à les endommager.

Attention : d’une manière générale, veillez à débrancher votre machine au préalable au moins quelques minutes avant le démontage.

Démontez donc le bloc d’alimentation de votre Atari ST en dévissant les deux vis ici entourées en bleu qui la maintiennent sur la carte mère (celle de droite étant derrière les fils sur la photo) :

Gros plan sur l'alimentation interne d'un Atari 1040 STf

Retirez ces deux vis pour extraire l’alimentation.

 
Vous pouvez ensuite déclipser le bloc d’alimentation de la carte mère. Les condensateurs à changer sont entourés en rouge et vert sur la photo suivante :

Photo du circuit d'alimentation d'un Atari 1040 STf

Condensateurs et vis du circuit d’alimentation de l’Atari 1040 STf

 

  • Le condensateur entouré en rouge est le condensateur principal de puissance. C’est un modèle de 400 V et 68 µF (400 volts et 68 microfarads, l’unité de mesure de la capacité des condensateurs).
  • Les condensateurs entourés en vert sont ceux qui alimentent directement l’Atari ST, et sont souvent des condensateurs à faible tension : entre 10 et 16 volts par exemple.

Voici les deux modèles les plus communs :

  • Taiwan Liteon PE-2350-2 (le modèle traité ici) :

Photo d'une alimentation Taiwan Liteon pour Atari ST

– 1x 400 V, 47 µF
– 2x 16 V, 3300 µF
– 2x 25 V, 2200 µF
– 1x 10 V, 10 µF
– 1x 50 V, 1 µF

  • Mitsumi S02 :

Photo d'une alimentation Mitsumi pour Atari ST

– 1x 400 V, 47 µF
– 2x 10 V, 2200 µF
– 1x 16 V, 2200 µF
– 1x 50 V, 1 µF
– 1x 16 V, 1000 µF
– 1x 10 V, 1000 µF

Attention : Faites attention aux dimensions des condensateurs que vous allez remplacer. Il est important de prendre des condensateurs de bonne facture (Panasonic, Multicomp pro, Nichicon)

Dévissez les quatre vis entourées en bleu sur la photo précédente qui maintiennent le circuit imprimé de l’alimentation sur son support métallique et retournez la carte ainsi :

Photo du dessous du circuit d'alimentation d'un Atari STf

Emplacement des pattes des condensateurs à changer.

 
Mais surtout, faites attention aux polarités ! La bande blanche sur chaque condensateur indique le pôle négatif, et vous devez respecter scrupuleusement le sens d’origine ! Si vous n’êtes pas sûrs de vous, prenez des photos pour comparer avant/après la pose de chaque nouveau condensateur.

Voilà, votre alimentation ST est maintenant prête à reprendre du service pour de longues années ! Nous allons donc passer à la suite et vous pourrez la remonter quand bon vous semble.

Réparer ou nettoyer le clavier de l’Atari ST :

Tous les ordinateurs de la gamme ST à part la série des Mega ST, partagent le même type de clavier à dôme. Mais outre le nettoyage des touches qui ne peut se faire en profondeur qu’en démontant entièrement le clavier, nous allons également voir comment réparer un des problèmes les plus communs des ST : les soudures des prises joysticks. Cela se caractérise le plus souvent par soit la souris qui ne fonctionne plus ou mal (le curseur ne veut plus monter par exemple), soit les joysticks qui ne répondent pas correctement (perte d’une direction, ou des boutons de tirs, etc.). Il est facile de corriger ces problèmes mais pour cela, malheureusement, il faut démonter le clavier.

Attention : Soyez minutieux et faites bien attention de ne perdre ni les dômes en caoutchouc des touches, ni les petites vis du clavier !

Présentez le clavier devant vous et enlevez toutes les vis visibles, y compris celles sous l’adhésif. Pour ces dernières, vous pouvez découper une encoche autour de la vis. Cependant, veillez à ne pas le retirer, car il permet d’éviter les courts-circuits.

Photo du circuit imprimé du clavier d'un Atari ST

Arrière du module clavier

 
Maintenant, vous pouvez enlever le circuit imprimé du clavier, mais faites le bien à la verticale ! En effet, des dômes du clavier peuvent rester collés au circuit imprimé et vous risquez de les perdre. Le clavier se présente ainsi une fois ouvert :

Photo de l'intérieur du clavier démonté d'un Atari ST

Emplacement des pattes des prises joysticks et positionnement des dômes des touches.

 
Notez qu’un dôme est justement resté collé sur une des touches en haut ! Il faudra faire particulièrement attention en remontant le clavier que ce dôme revienne à sa place. Maintenant, nous avons entouré en rouge les deux prises joysticks/souris DB9 du clavier. Refaites proprement les soudures des neufs points. Une fois fait, vous pouvez remonter votre clavier délicatement, en vérifiant après montage que toutes les touches fonctionnent bien.

 

Re-insérer les puces internes sur leurs supports :

Avec le temps et surtout les mouvements, le simple fait de manipuler votre ST déplace de quelques dixièmes de millimètres certaines puces internes. Certaines puces vont sortir de leur support et ne plus fonctionner correctement ! Ou alors, l’oxydation de leurs contacts peut provoquer des problèmes de communication entre les puces et la carte mère.

Heureusement, cela reste assez rare, et la manipulation pour corriger cela est très simple. Retirez la protection métallique de la carte mère :

Photo de la carte mère d'un Atari 1040 STf

Emplacement des différentes puces à vérifier et du blindage du processeur vidéo.

 
Les zones importantes de la carte mère pour notre opération sont entourées ci-dessus : la zone rouge contient les ROMs de votre Atari ST, c’est à dire les puces qui contiennent le TOS, son système d’exploitation, et son interface graphique, GEM. La zone bleue est réservée à la puce vidéo. Finalement, la zone verte contient les puces en charge de la gestion de la mémoire et des entrées/sorties de votre ST.

Maintenant, nous allons vérifier que la puce vidéo de l’Atari ST est bien positionnée sur son support. Soulevez le cache métallique indiqué en bleu sur la photo précédente :

Photo du processeur vidéo d'un Atari 1040 STf

Le processeur vidéo est accessible une fois la trappe en métal soulevée

 
Prenez maintenant votre petit tournevis plat, et faites levier comme ceci :

Photo des puces mémoire d'un Atari 1040 STf

Utilisation d’un tournevis plat pour faire levier et repositionner les puces sur leurs supports

 
Soulevez la puce d’environ un millimètre (son support devrait craquer un peu, crrk !) et avec le doigt, remettez-la à sa place. Faites la même opération si possible à l’autre extrémité de la puce, et voilà, nous avons terminé avec elle. Nous vous conseillons de faire de même avec les puces des ROMs de votre ST !

 

Nettoyer son lecteur de disquettes :

Le lecteur de disquettes interne de votre Atari ST est souvent un modèle Epson de bonne qualité. Ce sont des lecteurs fiables, mais un minimum d’entretien leur permettra d’assurer plus longtemps leurs fonctions essentielles : lire et éjecter les disquettes.

Retirez donc le lecteur de disquettes de votre Atari ST en débranchant délicatement la nappe grise de contrôle et la prise d’alimentation. Au passage, ne perdez surtout pas la pièce en laiton de soutien du lecteur entourée en bleu sur cette photo.

Photo d'un lecteur de disquette retiré d'un Atari 1040 STf

Attention à la pièce cylindrique en laiton qui soutient le lecteur de disquettes.

 
Ouvrez maintenant le capot métallique de votre lecteur de disquettes. Il y a deux manières de procéder selon le modèle de lecteur :

  • un modèle avec un capot classique en métal comme la photo ci-dessous, facile à enlever en retirant une petite vis de maintien située sur le coté ;
  • un modèle utilisant une gaine en métal assez fine dans lequel tout le lecteur se glisse.

Profitez-en pour dépoussiérer le lecteur délicatement avec votre pinceau.

Nous avons ainsi accès à la tête de lecture :

Photo d'un lecteur de disquettes ouvert d'un Atari 1040 STf

Vous pouvez accéder aux têtes de lecture une fois le lecteur de disquette ouvert.

 
Nettoyez les têtes de lecture inférieure et supérieure avec un coton-tige en coton pur, lui-même trempé dans une solution d’alcool le plus pur possible. Évitez les solutions alcoolisées colorées, parfumées, évitez tous les additifs. Frottez délicatement de gauche à droite les deux têtes en soulevant très légèrement la tête supérieure comme ceci :

Photo des têtes de lecture d'un lecteur de disquette pour Atari 1040 STf

Insérez un coton tige imprégné d’alcool et frottez doucement les têtes de lecture.

 
Maintenant, nous allons graisser le lecteur afin que la tête et les mécanismes d’éjection fonctionnent convenablement.

Pour cela, prenez votre graisse mécanique au lithium et appliquez-en un peu aux endroits indiqués par des cercles bleus sur la photo suivante.

Photo des parties du mécanisme d'un lecteur de disquettes à graisser

Appliquez votre graisse au lithium aux endroits indiqués

 

Nettoyer la souris :

Maintenant que votre Atari ST fonctionne, ce serait dommage de ne pouvoir le piloter à cause d’une souris sale. La prochaine tâche de cet atelier va donc être de démonter entièrement la souris de votre Atari afin de pouvoir la nettoyer en profondeur.

Pour cela, dévissez les deux vis apparentes sous la souris, et retirez la carrosserie supérieure. Ensuite, débranchez délicatement le câble de la souris de la carte interne.

Lavez la boule de la souris et les deux pièces de la carrosserie à l’eau tiède savonneuse. Pour nettoyer le câble, utilisez une chiffon légèrement humide. Ensuite, prenez votre petit tournevis plat, et du bout du tournevis, grattez délicatement la gomme ou les saletés accumulées sur les rouleaux.

Photo d'une souris d'Atari ST démontée

Les différents composants de la souris

 
Remontez, revissez, parfait !

 

Désoxydation de la connectique :

L’oxydation des connecteurs peut provoquer des faux contacts. Nous allons donc utiliser un produit spécialisé pour le nettoyage des contacts électriques.

Prenez donc votre bombe de nettoyant contacts et passez en sur les connecteurs suivants :

  • la prise vidéo ;
  • la prise lecteur de disquettes externe ;
  • le port cartouche sur le coté ;
  • les deux prises joysticks du clavier ;
  • la prise ASCI pour disque dur externe ;
  • etc.

 

Remontez votre Atari ST !

Nous voila arrivé à la toute dernière étape de cet atelier ! Avant de continuer, nous vous conseillons de placer une étiquette dans votre ST ainsi révisé à la date du jour : Après tout, si vous ou quelqu’un d’autre l’ouvre dans 10, 20, 30 ans, vous serez content de vous rappeler la date de votre intervention !

Il est important de rappeler que les plastiques vieillissants sont fragiles et qu’il faut donc prendre certaines précautions lors du remontage :

  • quand vous revissez, tournez d’abord la vis dans le sens inverse jusqu’à sentir un « tic », indiquant que la vis est entrée dans son pas d’origine ;
  • ne vissez pas plus que nécessaire, appliquer trop de force pourrait endommager les plastiques.

Vous pouvez maintenant tester votre bel Atari ST ainsi soigné. Si vous avez bien suivi ce tutoriel et que votre machine ne présente pas de problèmes graves, elle devrait s’allumer et fonctionner comme à ses premiers jours 😉

Photo d'un Atari 1040 STf en fonctionnement

L’Atari 1040 STf de Jean-François est prêt à jouer à Lode Runner !

 

Nous tenons à remercier Jean-François Freitas pour sa confiance et nous avoir confié son Atari 1040 STf. Il nous indique être satisfait de son fonctionnement : « L’Atari fonctionne, les premières disquettes passent bien. Ca fait un peu bizarre d’y revenir, c’est tellement dépassé. Un grand merci en tout cas. Ca va bien m’occuper sur les prochaines semaines ! »

En espérant que cet article vous a plu, nous vous invitons une nouvelle fois à nous retrouver sur notre serveur Discord, et si vous souhaitez nous soutenir, inscrivez-vous au Tipeee de l’association ! https://fr.tipeee.com/association-mo5-com

 

Rédacteur principal : Philippe Dubois « Prez »

Merci infiniment à tous les membres de l’association MO5 qui ont participé à la rédaction de cet article : Altomare, Yoann, Mapti89, Moonbeam, Mokona78, Will, SbM